Le système de vélos électriques partagés "Blue Bike" existait déjà à la gare d'Ottignies (comme à Mons, Namur ou Liège-Guillemins) mais il fallait auparavant se présenter à l'ouverture du point vélo pour obtenir une clé. La nouveauté à Ottignies consiste en l'installation d'une borne automatisée, rendant les vélos disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. De telles stations de recharge et de location avaient déjà été mises en place à Gand, Hasselt et Louvain, mais pas encore en Wallonie. Il s'agit d'un investissement de 40.000 euros, conçu pour que les utilisateurs des trains puissent parcourir les derniers kilomètres de leur trajet à vélo, avec des abonnements permettant de le faire pour 3 euros par jour. Intéressée par l'impact de cette expérience en termes de mobilité locale, la Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve envisage de subsidier partiellement l'utilisation de ces vélos électriques. Ce projet annoncé lundi par le bourgmestre Jean-Luc Roland n'a toutefois pas encore été soumis au conseil communal. Les autorités espèrent pouvoir le mettre en oeuvre cet été. (Belga)

Le système de vélos électriques partagés "Blue Bike" existait déjà à la gare d'Ottignies (comme à Mons, Namur ou Liège-Guillemins) mais il fallait auparavant se présenter à l'ouverture du point vélo pour obtenir une clé. La nouveauté à Ottignies consiste en l'installation d'une borne automatisée, rendant les vélos disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. De telles stations de recharge et de location avaient déjà été mises en place à Gand, Hasselt et Louvain, mais pas encore en Wallonie. Il s'agit d'un investissement de 40.000 euros, conçu pour que les utilisateurs des trains puissent parcourir les derniers kilomètres de leur trajet à vélo, avec des abonnements permettant de le faire pour 3 euros par jour. Intéressée par l'impact de cette expérience en termes de mobilité locale, la Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve envisage de subsidier partiellement l'utilisation de ces vélos électriques. Ce projet annoncé lundi par le bourgmestre Jean-Luc Roland n'a toutefois pas encore été soumis au conseil communal. Les autorités espèrent pouvoir le mettre en oeuvre cet été. (Belga)