Liège, une certaine idée de la gauche

Liège, une certaine idée de la gauche

Nicolas De Decker - Jusque-là, les célébrations du 200e anniversaire de la naissance de Karl Marx décevaient. Mais, comme en 1917, un espoir des peuples se leva à l'Est, c'est de la métropole de l'orient wallon que rugirent, pour une gauche en désarroi, les flammes de l'espérance.

  •  

Remplacement des F-16 : rappel des besoins fondamentaux

Carte blanche - La presse a récemment donné la parole à des penseurs prônant l'annulation pure et simple du projet de modernisation des moyens aériens de notre armée. Pour ces " pacifistes " , seules des négociations diplomatiques sont justifiables pour dissuader ou régler les conflits.

Charles Michel, entre Trump et Trump

Olivier Mouton - Le Premier ministre accuse l'opposition de " trumpisme ", tandis que De Wever fait de son Trump. Et si la Belgique évoluait vers une situation à l'italienne ?

Ce lien rompu avec les États-unis

Gérald Papy - L'escalade meurtrière des violences entre Israéliens et Palestiniens dans la bande de Gaza et la confrontation entre l'Etat hébreu et l'Iran sur le sol syrien sont symptomatiques du Moyen-Orient que dessinent les décisions unilatérales et irréfléchies de Donald Trump, la dénonciation de l'accord international sur le programme nucléaire iranien et la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël consacrée par le transfert de l'ambassade.

"Nous attendons énormément du pénis. À tort"

Sara Taels - La pénétration est largement surestimée, écrit la sexologue Sara Taels. "Être créatif sexuellement est plus probablement plus porteur que d'envoyer une photo de son sexe "

À quand un ramadan laïque ?

Carte blanche - Cette semaine débute le mois de Ramadan. Si ce mois est assimilé au rituel du jeûne, il est important de souligner qu'un bon nombre de musulmans ne sont pas concernés par cette observation pour une raison ou une autre.

"Le travail est votre sécurité sociale"

Pieter Timmermans - " Le débat sociétal sur la réforme de notre régime de pension est dans l'impasse totale. Le positionnement unilatéral du gouvernement et la réaction crispée des partenaires sociaux l'ont rendu impossible ", écrivaient lundi dernier les experts Bea Cantillon et Erik Schokkaert à propos de nos pensions. La FEB ne se sent pas visée. Mais il ne fait aucun doute qu'ils ont mille fois raison.

Le second front de la N-VA

Luc Barbé - Récemment, je disais à un ami wallon que beaucoup de sympathisants de la N-VA se trouvent progressifs et qualifient souvent les syndicats de conservateurs. Mon ami m'a regardé d'un air étonné. Pour lui, la N-VA est un parti conservateur et les syndicats sont progressifs.

"Pourquoi le mot 'antisémtisme' est devenu une arme plutôt qu'une description"

Laurent de Sutter - Le délire du présent peut prendre toutes les formes. Mais aucune ne semble plus exemplaire que celle entourant l'usage tordu du mot " antisémitisme " dans la plupart des discours qui saturent la médiasphère - des réseaux sociaux aux communiqués d'associations.

"Sacrifions-nous trop de café sur l'autel du budget européen ?"

Franklin Dehousse - La Commission européenne a eu une idée originale pour justifier la modestie du budget européen. Il correspond, selon elle, à une tasse de café par personne et par jour en Europe. Cela n'empêche pas une multitude d'attaques, spécialement chez les contributeurs nets : Autriche, Pays-Bas, Danemark... et aussi la Belgique.

Macron, ce Président qui n'aime pas le travail

Yves-Marie Vilain-Lepage - Revenons un instant sur les propos de cet ancien combattant au Président de la République à l'occasion de la commémoration du 8 mai, chez nos voisins français. "Soyez très ferme avec tous ces gauchos de la politique qui ne veulent que foutre la merde !"

Bridget Driscoll, la première piétonne à mourir dans un accident de la route

Thierry Bellefroid - Chère Bridget Driscoll, comme il doit être troublant d'être entrée dans l'histoire par la mauvaise porte. Votre célébrité, vous la devez à la dernière minute de votre existence, le 17 août 1896. Il faut reconnaître que votre mort ne fut pas banale, Bridget. Vous fûtes en effet la première piétonne à mourir dans un accident de la circulation.

L'imposture Lumumba

Baudouin Peeters - Une place Lumumba à Matonge ? Le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, est très fier de sa nouvelle trouvaille. Sur les ondes de La Première, il a déclaré ce mardi 17 avril que "la communauté d'origine congolaise attendait ce geste depuis longtemps".

"L'écrit d'un rescapé de Charlie Hebdo, "Le Lambeau" est un récit inclassable"

Jacques De Decker - Il arrive, dans la marée des livres, que l'un d'entre eux se dresse, et s'impose d'emblée tel un phare, une adresse d'un homme à ses semblables d'une intensité inouïe. Il y a très peu d'ouvrages de cette dimension, ils sont le fruit d'un parfait alliage de l'artistique et de l'existentiel.

Corée : le retour de la diplomatie à la Maison-Blanche

Gérald Papy - Le ton badin affiché par Kim Jong-un lors des séquences publiques de l'historique sommet intercoréen de Panmunjom, le 27 avril, prouve que diriger la dictature la plus fermée de la planète n'empêche pas de manier avec habileté les ressorts de la communication du monde globalisé à l'occidentale.

Ken Loach : Ils n'ont pas osé, mais "ceci n'est qu'un début"

Carte blanche - "Ils" n'ont pas osé perturber la séance qui a célébré les docteurs honoris causa à l'ULB jeudi dernier. Le mot " ils " pourrait faire croire au complot, mais je n'ai pas de problème à les citer.

L'ULB et Ken Loach : un inquiétant symptôme

Carte blanche - La direction de l'université n'a pas répondu aux interrogations sur la relation du réalisateur à l'antisémitisme. Elle aurait dû instruire son dossier et ne pas se contenter du certificat d'innocence qu'il a produit. En conséquence, elle n'aurait pas dû l'honorer, estime l'avocat Grégoire Jakhian.

Lettre ouverte aux Montois

Carte blanche - Mons n'est pas un gâteau qu'on se partage avec des pleurs et des cris.

"La société s'écroule et on regarde"

David Engels - En quelques années, la périphérie entière de l'Europe s'est transformée soit en champ de bataille, soit en bloc autoritaire - et l'Union européenne reste inactive.

Après l'attentat de Toronto: "véhicule-bélier, maudit mimétisme"

Gérald Papy - Rappelant le modus operandi de celles de Nice, Berlin, Londres, Stockholm, Barcelone et New York, entre juillet 2016 et novembre 2017, les attaques de Toronto, le lundi 23 avril (10 morts), et de Munster, quinze jours plus tôt (2 tués), annonçaient de possibles attentats de l'Etat islamique. Qu'elles se soient avérées en définitive le fait de personnalités mentalement déséquilibrées ou psychologiquement déstabilisées rassure les agents des services de renseignement mais ne soulagent ni les proches des victimes ni les forces de l'ordre.

"Le CD&V n'a pas attendu les soldats de De Wever pour s'autosaboter"

Joyce Azar - "Il faut tourner la page." Le 18 avril, sur le plateau de la VRT, le président du CD&V, Wouter Beke, rêve à voix haute d'un oubli collectif de la débâcle de son parti, qui avait tenté, par l'entremise d'une tactique opportuniste et mal calculée, d'attirer les faveurs électorales des juifs d'Anvers.

Islam, une certaine idée de la femme

Nicolas De Decker - Ceci est la fable de l'idiot et du croissant de lune. Ça parle d'idiots et d'un croissant de lune. Mais surtout de femmes.

Violences sexuelles : alerte à la banalisation et au déni

Carte blanche - À l'occasion des réactions sociales générées par l'affaire Weinstein, des intervenants dans le domaine de l'aide aux victimes veulent attirer l'attention sur les souffrances psychologiques et sociales qu'éprouvent les victimes, leurs difficultés à prendre la parole et à porter plainte, les obstacles qu'elles rencontrent dans le processus judiciaire.

"Mai 68, Damso et Ken Loach"

Thierry Fiorilli - Il est toujours difficile, et hasardeux, d'écrire l'histoire au moment où elle se fait. Début juin 1968, dans Le Monde diplomatique, Guy Michaud s'interrogeait ainsi, déjà, sur la nature profonde des événements alors en cours, en Occident, et qui allaient entrer dans l'histoire sous l'appellation "Mai 68". Révolte ou révolution ?

Relance de l'Europe: le double échec d'Emmanuel Macron

Amandine Crespy - La semaine dernière fut une semaine européenne pour Emmanuel Macron. Mais à l'issue de cette semaine, il est clair que la stratégie européenne du Président français est dans l'impasse.

"Fuck Mai 68, fight now"

Laurent de Sutter - Les commémorations ont ceci d'intéressant qu'elles aboutissent toujours à la mise en ordre de ce qui, un jour, avait pu se présenter comme transgression.

Pourquoi ne pas remercier les animaux d'expériences?

Carte blanche - L'utilisation d'animaux pour la recherche scientifique nécessite souvent de les impliquer dans des procédures engendrant de la souffrance et se terminant par la mort. Cette réalité a amené l'Union européenne à encadrer cette activité par une législation très contraignante en matière de bien-être animal.

"Expo 58, Mai 68... : les belles devenues maléfiques"

Thierry Fiorilli - Quelque part entre amour et rage. Quelque chose entre dévotion et sacrilège. Les rapports entretenus avec notre passé sont toujours plus passionnels. On n'a sans doute jamais autant célébré les anniversaires d'événements marquants tout en convoquant la plupart devant des tribunaux, plus ou moins neufs, plus ou moins improvisés, plus ou moins indépendants. Avant de souvent prononcer la peine capitale, au terme de procès ressemblant plus ou moins à des simulacres.

En Syrie, le baroud d'honneur des "vieilles puissances"?

Gérald Papy - Evidemment, s'enorgueillir de faire respecter le droit international (l'interdiction des armes chimiques) en le violant (bombarder un Etat souverain sans accord du Conseil de sécurité des Nations unies) fait mauvais genre et participe d'un "en même temps" qui nuit au mantra ressassé par le président français Emmanuel Macron.

Pour une démocratie radicale

Carte blanche - Notre époque est marquée par des enjeux colossaux : sociaux, climatiques, énergétiques, migratoires. Les dirigeants sont souvent perdus face à l'ampleur de ces enjeux et par la dispersion du pouvoir vers d'autres lieux qui leur échappent, comme les entreprises et les lobbys.

Une zone de non-droit la ZAD ?

Carte blanche - Après la semaine d'affrontements intensifs qui vient de se dérouler sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, à la fois choqué par la brutalité des interventions et touché par la destruction de lieux que j'avais eu la chance de fréquenter l'été passé, j'ai écrit un court texte de soutien à la ZAD.

La droite classique, rempart contre le populisme ?

Nicolas de Pape - Alors que l'Europe - groupe de Wisegrad, Autriche, Italie, Flandre et même Allemagne, France, Pays-Bas - s'adonne de plus en plus au populisme, la question qu'on peut se poser est : qui ou qu'est-ce qui arrêtera cette inextinguible vague, ce cri lancé dans la nuit par des Européens inquiets pour la pérennité de leur civilisation ?

"Il n'y a nulle éternité pour les idées et les moeurs"

François De Smet - C'est pour beaucoup "le" roman classique du xixe siècle. En 1856, Gustave Flaubert publie Madame Bovary, l'histoire d'une épouse d'un médecin de campagne qui se lasse vite de sa morne existence et préfère se laisser emporter par le flux des passions de passage, indexant sans cesse ses exigences sentimentales sur ses lectures romanesques.

Se réapproprier ses datas

Carte blanche - Avec le nouvel épisode de fuite de données orchestrées par Facebook et la société Cambridge Analatyca, le débat sur la réappropriation et sur l'appartenance de nos données laissées sur internet devrait être mis à l'ordre du jour du calendrier de nos responsables politiques.

Les vrais chiffres du parti Islam qui inquiètent le PS

Claude Demelenne - Elio Di Rupo et Laurette Onkelinx ont réagi de façon musclée au discours du parti Islam. N' en fait-on pas trop autour de cette formation ? Le PS craint une percée de l'extrême droite islamiste.

La stratégie commerciale de Trump est perdante

Arnaud Zacharie - La stratégie commerciale de l'administration Trump est perdante, car l'imposition unilatérale de tarifs douaniers pour résorber le déficit commercial est une mauvaise réponse à un faux problème.

Les logements sociaux pour lutter contre la pauvreté

Bianca Debaets - Arrêter le développement des logements sociaux ne résoudra pas l'exode urbain, et encore moins la pauvreté. Toutefois, une politique coordonnée accordant beaucoup d'attention aux logements mixtes ainsi qu'un espace public vert et sécurisé pourrait constituer une solution à ces problèmes.

70 millions d'euros. Il est temps d'arrêter le financement public des partis !

Joseph Junker - Carolo, ICDI, ISPPJ, Samusocial, Publifin, Kazakhgate, GIAL,... dans la série de scandales politico-financiers qui nous occupent cette dernière décennie, il y a un coupable qui traverse la crise étonnamment bien malgré sa responsabilité écrasante : le parti politique.

La mort très virtuelle de la langue anglaise en Europe

Franklin Dehousse - Le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne a suscité certains fantasmes sur la langue anglaise. Certains voient le français reprendre la place dominante qu'il détenait dans les institutions européennes dans les années 1950 et 1960.

"Benjamin Franklin aurait dû servir de conseiller fiscal à Jeff Bezos"

Thierry Bellefroid - Cher Benjamin Franklin, l'histoire est cruelle, ne trouvez-vous pas ? De vous, elle n'a retenu, ou presque, que l'invention du paratonnerre. Pas si mal, le paratonnerre : ces temps-ci, le ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet, en aurait bien besoin, lui qui se prend à la fois les foudres des chauffeurs de taxis et de son ministre-président.

"La politique n'est pas un ascenseur social"

Quentin Michel - Dans une carte blanche publiée récemment, j'avais insisté sur le fait que la politique ne pouvait être une profession dans la mesure où elle doit être le miroir de ses citoyens. Suite aux nombreuses réactions que mon opinion a suscitées, j'aimerais apporter quelques précisions et compléments sur ma perception.

Syrie : une opération sur le fil du rasoir

Gérald Papy - Américains, Britanniques et Français insistent sur le caractère ciblé et limité des frappes opérées dans la nuit de vendredi à samedi en Syrie contre des sites liés à son armement chimique. Il s'agit de répondre à l'attaque de Douma mais aussi de ne pas provoquer une escalade incontrôlée avec la Russie.

La prudence va-t-elle l'emporter en Syrie ?

Philippe Jottard - Les Occidentaux se préparent à lancer une attaque aérienne sur la Syrie sans disposer du feu vert du Conseil de Sécurité et sur la base d'accusations sans preuve jusqu'à ce jour. N'est-ce pas là une curieuse façon de défendre le droit international sur l'interdiction de l'utilisation des armes chimiques ?

L'utilisation des données personnelles : un danger pour notre démocratie

Carte blanche - Le scandale Cambridge Analytica fait froid dans le dos. Plus de 87 millions d'utilisateurs de Facebook, dont au moins 61 000 Belges, ont eu leurs données personnelles siphonnées par une entreprise privée pour la campagne de Donald Trump.

La technologie au secours de la démocratie?

Carte blanche - Dire que le citoyen en a assez de la politique comme elle est conduite actuellement est une évidence. Malheureusement, les solutions proposées ne semblent pas arriver à diminuer l'insatisfaction qui entraîne toujours plus de votes vers les extrêmes.

Le héros comme héraut

François-Xavier Druet - Des événements récents ont fait naître un regain d'intérêt pour la figure du héros. Plus d'un commentateur s'est essayé à en définir les traits marquants, à en retracer l'histoire, parfois depuis l'Antiquité, et à en distinguer les différents types.

Inventer une mobilité 2.0 à Bruxelles

Gilles Van den Burre - La mobilité, voire l'immobilité, est certainement l'un des problèmes les plus criants, et visibles, de la gestion publique à Bruxelles. Pas un seul habitant, un seul navetteur ou un seul touriste de passage ne peut échapper à ce fléau quotidien des embouteillages qui paralysent notre capitale.

L'arbre du parti "Islam" qui cache la forêt de l'islam

Alain Destexhe - Dans la polémique sur le parti Islam, c'est la N-VA qui, comme souvent, a vu juste en affirmant que ce n'était que la partie émergée de l'iceberg. Le problème de l'islamisation rampante de certaines communes et quartiers est beaucoup plus grave que l'existence de ce parti.

"La pensée politiquement correcte s'est pétrifiée. Et c'est mauvais signe"

David Engels - La liberté d'expression - ce bien suprême si souvent associé aux " valeurs européennes " - se trouve de plus en plus menacée depuis quelque temps, et le danger est si insidieux qu'il risque de mener à la perte de notre démocratie elle-même. L'Allemagne est, une fois de plus, au centre de l'attention.

"À quand un Black Panther 100% africain?"

Gérald Papy - Cinquante ans après l'assassinat du pasteur Martin Luther King, triomphe au box-office le premier blockbuster de l'univers des studios Marvel mettant en scène un super-héros noir. Le succès de Black Panther, dont le casting est presque entièrement composé d'acteurs afro-américains, ne signifie pas pour autant que le rêve du défenseur des droits civiques aux Etats-Unis est aujourd'hui devenu réalité.

On ne peut pas se dire de gauche et défendre l'idéologie islamo-salafiste

Carte blanche - Accepterait-on, dans nos partis démocratiques respectant la neutralité de l'état, l'égalité de tous les citoyens et les libertés, des élus soutenant des mouvements catholiques intégristes ou chrétiens se revendiquant de l'Ancien Testament ? Non.

Le héros, antidote au djihadiste

Gérald Papy - Les récits des attaques terroristes de la vague islamiste contemporaine ont souvent identifié et développé une image de héros figurant pour beaucoup la victoire, au moins symbolique, du bien contre le mal.

Flandre : "Balance ton voile... ou pas ?"

Joyce Azar - Etes-vous prêt.e.s à utiliser l'écriture inclusive pour rétablir la parité ? En Flandre, la question ne se pose même pas, pour la simple raison qu'en néerlandais, le masculin ne l'emporte pas, et que les adjectifs sont neutres. La langue de Vondel se montre, en outre, bien moins rigide que celle de Molière, et plus malléable face aux évolutions de la société.

"Woody Allen, comédien et martyr"

Jacques De Decker - Qui a dit : " Ce n'est pas que j'aie peur de mourir, mais j'aimerais autant ne pas être là quand ça arrivera " ? Woody Allen. Or, c'est justement ce qui est en train de lui être infligé : son exécution sous ses propres yeux.

35 ans du Vif/L'Express, 35 ans d'impact sur la société belge

Thierry Fiorilli - Le 22 mars, Ebdo s'est arrêté. Le premier numéro du magazine datait du 12 janvier dernier. L'hebdomadaire français se voulait "à contre-courant de la fatalité et du déclin de la presse", format papier, indépendant, sans publicité, "généraliste et accessible au plus grand nombre". Un peu plus de deux mois d'existence et déjà financièrement cuit.

Pour une véritable culture politique du renseignement en Belgique

David Stans - Les moyens octroyés aux services de renseignement sont notoirement insuffisants comme l'a relevé La Libre Belgique du 29 mars : sur les 400 millions d'euros promis par le gouvernement Michel en novembre 2015 pour lutter contre le terrorisme, seuls 7 millions ont été réellement attribués à la Sûreté de l'Etat.

La justice pour tous. Vraiment ?

Carte blanche - L'accès à la justice est inscrit dans la Constitution [1] et est reconnu comme un droit fondamental de la personne humaine. Dans une société démocratique, les citoyennes et citoyens doivent pouvoir se défendre et faire valoir leurs droits. Mais est-ce réellement encore le cas actuellement ?

Bart De Wever, une certaine idée de l'intellectuel

Nicolas De Decker - Au fond, l'oxymore est une figure rhétorique mal connue. Chacun sait que, comme dans un silence éloquent ou un sourire triste, elle associe deux termes contradictoires. Mais beaucoup ignorent que cette contradiction n'est, en fait, qu'apparente.

"Les Nations unies n'en ont aujourd'hui plus que le nom"

Thierry Bellefroid - Cher Dag Hammarskjöld, qu'il est ingrat de se retrouver presque oublié de tous alors qu'on a été prix Nobel (posthume) de la paix, qu'on a été adoubé par Kennedy au rang de "plus grand homme d'Etat du xxe siècle" et qu'on a dirigé l'ONU en pleine période de décolonisation. C'est pourtant votre sort.

Notre système politique est en crise

Carte blanche - Il ne se passe pas un jour sans que la presse ne parle d'un scandale concernant nos politiciens. Que ce soit Samusocial, GIAL, Publifin, ISPPC, Publipart, Kazakhgate, des mandats cachés (dont Mr Dilliès à Uccle),... les citoyens s'offusquent - à juste titre - de toutes ces frasques.

Au secours, le PS revient ? Sérieusement ?

Jonathan Dehoust - Le 20 mars, Claude Demelenne, essayiste et auteur de plusieurs ouvrages sur la gauche, publiait une opinion dans laquelle il vantait la stabilité socialiste francophone (malgré les violentes tempêtes traversées) et avançait en dix points pourquoi le parti d'Elio Di Rupo pouvait gagner les prochaines législatives. Revenons sur cinq de ses arguments qui ne tiennent pas la route.

"L'Europe de la défense progresse... de recul en recul"

Franklin Dehousse - L'Europe de la défense vit une phase historique, selon Federica Mogherini, cheffe de la diplomatie européenne. On adopte une nouvelle stratégie : moment historique. Décision sur la coopération structurée à 25 Etats membres : moment historique. Première réunion des ministres : moment historique.

Changement d'heure : il est moins une !

Gautier Calomne - Tous les six mois, c'est le même refrain avec son éternelle question : "Allons-nous gagner ou perdre une heure de notre précieux sommeil ?". Cette interrogation, les Belges se la posent deux fois par an depuis... plus de 40 ans

Comment survivre (littéralement) à l'heure d'été?

Carte blanche - Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 mars, nous passerons à l'heure d'été. A deux heures du matin, une heure de sommeil nous sera subtilisée. Généralement, nous nous en tirons avec quelques jours de mauvaise humeur matinale. Sachez toutefois que vous n'êtes pas démunis face à cette malédiction.

Syrie-Irak : L'incohérence de l'intervention belge

Carte blanche - Le terrible siège de la Ghouta orientale est la dernière illustration en date d'un conflit sanglant en cours depuis 2011. Sans broncher, l'Europe a vu Homs, Alep et maintenant la périphérie de Damas exploser, quand elle ne prenait pas part activement au conflit comme à Mossoul.

Sandrine, victime des attentats : "J'ai besoin de paix et de liberté"

Sandrine Couturier - Mi-janvier 2018, je découvre de manière fortuite que l'État ne me reconnaît toujours pas comme victime des attentats du 22 mars 2016. J'ignore à cet instant la tempête que cette découverte va provoquer en moi.

Remplacement des F-16: le problème de trop

André Flahaut - Depuis juillet dernier1, je ne cesse de m'interroger sur la réelle opportunité pour notre pays de remplacer, en totalité ou en partie, sa flotte d'avions de chasse. Outre le coût financier et le risque majeur d'hypothéquer durablement le financement de la Défense, ce remplacement pose question: en a-t-on vraiment besoin ?

Les milliards de Kadhafi gelés chez Euroclear sont-ils insaisissables ?

Kris Wagner - Euroclear Bank est au centre d'une instruction judiciaire pour blanchiment. Fin 2017, le juge Claise y a saisi 5 milliards d'euros de fonds libyens, gelés par l'ONU depuis 2011. Mais la banque refuse de transférer les fonds vers un compte de l'Etat : elle se prétend légalement insaisissable.

Au secours, le PS revient

Claude Demelenne - On les imaginait à l'agonie. Les socialistes retrouvent des couleurs en Wallonie. Décrédibilisé par les scandales, concurrencé par le PTB, déstabilisé par l'effondrement de la social-démocratie européenne, le PS pourrait gagner les prochaines élections. Incroyable, mais vrai.

"Les Romains auraient recalé les connaissances de Bart De Wever"

Jeroen Wijnendaele - "Les Romains auraient considéré la 'snel-Belgwet' (la loi d'acquisition rapide de la nationalité belge) comme une stupidité ", déclarait Bart De Wever au magazine Wilfried. L'historien Jeroen Wijnendaele balaie sa phrase d'un revers de la main. "La loi d'acquisition rapide de la nationalité romaine a sauvé l'empire".

"La Syrie est le symbole de la destruction de l'ordre international"

Christian Makarian - La Russie apparaît à maints égards comme le grand vainqueur de la guerre qui déchire la Syrie depuis 2011. Au prix d'un carnage humanitaire, Moscou a ainsi signé à la face du monde son grand retour sur la scène internationale en obtenant une série de succès jamais vus depuis la fin de l'ère soviétique.

Les violences "ordinaires" dans le centre de rétention Caricole

Carte blanche - Il n'est pire douleur que d'être traité de Sans papier ou classé dans la catégorie des irréguliers. Par cette identité, la personne se sait plus adhérer aux valeurs de la société, elle perd la base du respect que l'on a, dans une situation normale.

La Cour européenne de justice doit continuer à résister au lobby de l'ISDS

Carte blanche - La Cour européenne de justice incarne souvent le pire du néolibéralisme européen. Cette orientation très pro-marché est inscrite dans de nombreux arrêts de la Cour. On se souvient notamment des arrêts Viking et Laval de 2007 qui interdisent à des syndicats de mener des actions de grève pour faire cesser une situation de dumping social.

"Scandales alimentaires, moteurs diesel truqués,... Bienvenue au bal des tricheurs"

Thierry Fiorilli - Résumons le dernier scandale alimentaire en date, dit Veviba, du nom du géant de la viande en Belgique : ce qui n'aurait pas dû se retrouver dans notre assiette y était bel et bien. Une nouvelle fois. Comme avec les lasagnes au cheval, les oeufs au fipronil, le lait à la salmonelle, le poulet à la dioxine ou le boeuf à l'hormone de croissance, entre autres.

Veviba, lasagnes au cheval, fipronil : le "low-cost" à tout prix

Carte blanche - Quand la direction de Veviba exige d'un employé précaire de faire des choses qui semblent sortir de l'entendement, il s'exécute et voit "du sang vert sortir de la viande". C'est lui ou la viande avariée. C'est la loi du 'low-cost'.

"Mammographie : en arrière toute !"

Vincent Claes - Maggie De Block a suspendu temporairement l'application de son arrêté royal visant à ne plus rembourser, sauf exceptions, la mammographie aux femmes de moins de 45 ans et de plus de 74 ans. Cette décision avait suscité de nombreuses protestations

Vers un label "impôt responsable"

Carte blanche - Imaginez au départ de votre smartphone que vous puissiez scanner votre achat de consommation ou le logo d'une entreprise pour connaître son niveau d'implication au bien-être des citoyens par la contribution de l'impôt versé aux pays.

"Osons le débat global sur la gestion dynamique de la vitesse"

Gautier Calomne et Gilles Foret - En décembre dernier, le Ministre fédéral François Bellot a proposé d'intégrer dans son projet de réforme du Code de la route une disposition autorisant les automobilistes à circuler à 130 km/h sur certains tronçons autoroutiers, choisis par les gestionnaires régionaux des voiries. Aussitôt proposée, cette habilitation facultative a été retoquée au Nord comme au Sud du royaume par un " niet ! " catégorique.