COP24: Pendant la catastrophe, la comédie continue

COP24: Pendant la catastrophe, la comédie continue

Daniel Tanuro - A Katowice, les Etats-Unis, soutenus par la Russie, l'Arabie saoudite et le Koweit, ont mené bataille pour empêcher que le cri d'alarme des scientifiques soit pris en compte par les gouvernements du monde.

  •  

La démission de Charles Michel à la Chambre: j'y étais et tout est vrai

Nicolas De Decker - Ca avait été la coalition kamikaze, puis la suédoise, puis la Marrakech, puis presque la gilet jaunes, et puis finalement plus rien : Charles Michel a présenté sa démission au Roi mardi soir, après une journée agitée à la Chambre.

L'heure de l'union contre la N-VA

Olivier Mouton - Les nationalistes flamands font visiblement le choix du chaos pour des raisons électorales et identitaires. Le temps d'une alliance pour leur faire barrage n'est-il pas venu ?

"Comment peut-on être catholique et inhumain à ce point ?"

Marie Michotte - Gilets jaunes, Marche pour le climat, Pacte sur les migrations, ... L'actualité politique de ces dernières semaines a été bien chargée. Elle a également été une nouvelle occasion de se rendre compte à quel point la "cathosphère" peut être divisée sur les questions sociétales et politiques.

Maintenir la capacité de décision gouvernementale

Richard Miller - L'activité politique est cette part de la vie humaine en laquelle se concentrent, se rencontrent et s'entrechoquent toutes les aspirations, légitimes ou non, les intérêts et les contraintes, toutes les confrontations possibles.

"Cessez donc ce jeu insupportable!"

Olivier Mouton - Nos représentants politiques jouent une bien mauvaise farce de fin d'année sur le registre de "ce n'est pas moi, c'est l'autre". Irresponsable !

"Trump, le mauvais soldat"

Christian Makarian - Depuis l'épisode du 10 novembre à Paris, Donald Trump a reçu de vives critiques émanant du coeur de son électorat ; l'annulation de sa visite au cimetière du bois de Belleau, où reposent plus de 2 200 soldats américains, qui ont fait le sacrifice de leur vie en juin 1918, a laissé les traces durables d'un malaise.

Gilets jaunes: "L'insistance sur le 'pouvoir d'achat' suggère que le bien-être se mesure à ce qu'on est capable d'acheter"

Carte blanche - C'est bien connu : quand la France s'enrhume, la Belgique (francophone) tousse. Ainsi, depuis deux semaines, les rues de nos villes se remplissent de gilets jaunes. Ceux-ci symbolisent aujourd'hui la révolte de " la France d'en bas", celles des bourgs et des campagnes, ignorée par un pouvoir qui vit sur une autre planète.

Africa Museum : "l'histoire revisitée à la sauce idéologiste"

Carte blanche - Après 5 années de travaux et un relifting en profondeur, le Musée Royal d'Afrique Centrale rebaptisé "Africa Museum" ouvrait ses portes ce samedi. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cet événement était attendu, mais aussi craint par les férus d'histoire de Belgique et du Congo tant le politiquement correct est de mise depuis plusieurs années dès qu'on aborde le passé colonial de notre pays.

La manifestation des gilets jaunes à Bruxelles, vue de l'intérieur

Carte blanche - Notre vie quotidienne, parfois si terne, ne laisse que rarement place à des moments de grande intensité. Les quelques heures qui ont rempli cette journée du 8 décembre 2018 en font l'une des plus marquantes de mon existence. Et je me dois de la partager avec vous.

La Suédoise, échec et mat. Et maintenant ?

Thierry Denoël - Un gouvernement qui casse sur la question migratoire, mais un gouvernement qui reste au pouvoir malgré tout, même démembré. La Belgique vit une nouvelle crise politique inédite. Pour le pire ou le meilleur ? Analyse.

"La restitution des oeuvres permet d'interroger le 'passif colonial'"

Véronique Clette-Gakuba - La réouverture du Musée royal de l'Afrique centrale relance le débat sur la restitution du patrimoine culturel africain. Véronique Clette-Gakuba, chercheuse à l'Institut de sociologie de l'ULB, estime que cette question pose l'enjeu des rapports hégémoniques en matière de savoirs.

Ecolo, une certaine idée du cochon

Nicolas De Decker - Avec l'avant-bras, elle lissa ses hautes cuissardes de cuir noir, les rangea dans son armoire à chaussures, elle s'assit devant sa coiffeuse, et soupira. Cette fois c'était bien la fin, la gauche avait eu sa peau, se dit Emmanuelle.

"Faisons-nous face à une épidémie d'indifférence en Belgique?"

Bertrand Draguez - Faisons-nous face à une épidémie en Belgique ? Pas d'une maladie infectieuse mais d'indifférence? Nous dirigeons-nous vers une société où le repli sur soi fait jurisprudence, où le rejet de l'autre devient "normal", sans gêne et sans scrupule?

Pacte migratoire: "Cher Johan (Van Overtveldt), réagissez !"

Thierry Denoël - Ancien collègue chez Roularta, rédacteur en chef des magazines Trends et Knack, journaliste écouté, puis candidat N-VA et ministre des Finances respecté, démocrate convaincu, qu'attendez-vous pour vous distancier de la radicalisation écoeurante de votre parti ?

La N-VA doit cesser de prendre le pays en otage!

Olivier Mouton - Nationalistes et extrémistes flamands s'appuient sur la Constitution pour empêcher le Premier de défendre le pacte des migrations au nom de la Belgique. Un cynisme sans limites.

Les gilets jaunes contre la violence des riches

Claude Demelenne - Les gilets jaunes mènent un juste combat. La violence d'une petite minorité de casseurs est certes déplorable. Mais elle n'est rien comparée à la violence des riches. Là sont les vrais casseurs. Face aux nantis qui les méprisent, les "petites gens" ont raison de se révolter.

Pacte sur les migrations: le hara-kiri d'une alliance contre-nature

Thierry Fiorilli - En fait, c'était écrit. le gouvernement Michel est le fruit d'une alliance contre nature, depuis l'été 2014 ; il devait bien, fatalement, à un moment ou l'autre, l'admettre lui-même. Et, du coup, ces jours-ci, soit divorcer purement et simplement, soit convenir d'un système de cohabitation honorable pour ne plus trop s'écharper jusqu'aux élections du 26 mai prochain. La journée d'hier et l'annonce par le Premier ministre qu'il remettait le sort de son exécutif, en fait, au Parlement démontrent que c'est la première option qui a été décidée.

Charles Michel est-il encore en état de gouverner?

Olivier Mouton - La nouvelle provocation de Bart De Wever déshabille le Premier ministre. Qui risque d'être absent de deux rencontres internationales importantes, à Katowice et à Marrakech.

L'ONEM respire ... et les CPAS s'essoufflent!

Carte blanche - Ces derniers jours, plusieurs organes de presse se sont fait l'écho de l'intervention du ministre de l'Emploi fédéral, Kris Peeters, se félicitant dans sa note de politique générale de voir le budget des dépenses ONEM connaître une forte diminution depuis 2013.

Lettre ouverte des Editeurs de presse aux gouvernements européens

Carte blanche - Les 28 gouvernements de l'Union européenne ainsi que le Parlement européen discutent actuellement d'une réforme du droit d'auteur et de la création d'un droit voisin pour la presse. Cette réforme vise à assurer l'avenir du journalisme professionnel, en permettant le rééquilibrage de la valeur que les plateformes mondiales captent de la circulation des contenus de presse.

Emmanuelle Praet victime de la dictature du centre gauche

Nicolas de Pape - L'éviction d'Emmanuelle Praet cache un important problème de pluralisme dans la presse belge francophone. Un prêt-à-penser progressiste orwellien y règne, rarement perturbé par quelques intellectuels de droite qui se comptent sur les doigts d'une main.

"Gardons-nous d'humaniser l'Animal, il en va de son bien-être et surtout du nôtre!"

Carte blanche - Le politique ne cesse de nous rebattre les oreilles avec le "bien-être" animal alors même que des milliers et milliers d'humains endurent des "mal-être" des plus terribles : exclusion sociale, sans-abris, dépression, racisme ou migration. Le "bien-être" animal ne serait-il dès lors pas un souci d'êtres privilégiés et insensibles aux détresses humaines ?

Le MR, une certaine idée de l'autorité

Nicolas De Decker - C'était six mois après les élections de mai 2014. C'était le moment où, enfin, l'autorité allait retrouver une place dans ce pays de lopettes. On était le 19 octobre 2014 et un nouveau gouvernement s'était tout juste installé pour la restaurer.

"La Présidence roumaine ou la vitrine de l'illibéralisme européen"

Lavinia Bîciu - Dès le 1er janvier 2019, la Roumanie sera à la présidence de l'UE, pour la première fois depuis son adhésion, en 2007. Un moment politique majeur qui s'annonce déjà comme un rendez-vous manqué avec l'histoire européenne.

"En Flandre, les écoles en mal de profs"

Joyce Azar - Depuis plusieurs années déjà, la Flandre souffre d'une pénurie structurelle d'enseignants. La situation actuelle est toutefois devenue alarmante : selon l'Office flamand de l'emploi (VDAB), un millier de postes à pourvoir demeurent désespérément vacants. C'est environ deux fois plus qu'il y a un an.

Pénurie de bon sens parmi les "têtes" de l'enseignement ?

François-Xavier Druet - En attendant l'état futur d'excellence qui lui est promis, jusqu'où l'état actuel de l'enseignement devra-t-il se dégrader pour que des mesures efficaces soient prises ? Nombre de parents se posent aujourd'hui la question quand ils font le compte des heures de cours qui ne sont pas assurées à leurs enfants, faute de professeurs disponibles.

"Les enfants belges du califat"

Joyce Azar - Les enfants sont innocents, par définition. Les nôtres, du moins. Ceux des combattants belges partis rejoindre l'Etat islamique en Syrie et en Irak n'ont, eux, pas le privilège de bénéficier de cette évidence.

Gilets Jaunes : les nouveaux sans-culottes

Eric Cusas - Les Gilets Jaunes ! Les voici donc ces nouveaux sans-culottes, cette foule populacière hirsute, dépenaillée, ces fossoyeurs de la planète, ces hérétiques de la mondialisation heureuse, ces beaufs que certains voudraient faire passer tout uniment pour un magma haineux, homophobe et raciste.

Cessons de tourner autour du pot climatique!

Carte blanche - Il faut de toute urgence radicaliser le combat pour le climat. À partir d'un réchauffement de 2°C, la Terre pourrait basculer dans un régime de " planète étuve ". Si l'humanité survivait ce serait au prix de l'élimination des plus pauvres dans les pays pauvres, qui sont les moins responsables du changement climatique !

Le Gouvernement de la Marchandise

Carte blanche - C'est donc un fait accompli : Le Gouvernement de la Marchandise, tant hué hier, s'est, aujourd'hui, naturalisé. Loin d'être perçu comme une idéologie économique digne d'être pensée, questionnée ou critiquée, ce gouvernement a en effet réussi à s'incruster dans l'air même qu'on respire.

La presse trop à gauche doit-elle se droitiser ou faut-il la droitiser ?

César Botero González - Il faut que la presse de gauche apprenne à se tenir convenablement et de préférence avant les élections du 26 mai 2019. Après, les instances compétentes verront si des mesures de "pluralisation" s'imposent. La liberté de la presse c'est bien, mais il ne faut pas exagérer. Il est temps de mettre fin à la récréation.

Marcher pour le climat : la puissance d'une goutte d'eau

Carte blanche - Les appels alarmés de scientifiques et de citoyens pour un réveil climatique se sont multipliés ces derniers mois. Pourquoi ne descendons donc tous pas dans la rue alors que l'opportunité nous est offerte ce 2 décembre ?

Islam: radicalisation, réforme et reniement

Mohammed Belmaïzi - "Les nouveaux penseurs de l'islam" est le titre alléchant d'un livre que Rachid Benzine avait publié (2004); où l'on pouvait deviner une prémonition contre la lecture délétère que couve la religion islamique, aboutissant aujourd'hui, avec Daech, à tant de crimes, de racisme, d'esclavagisme, sexuel y compris que d'aucuns ont qualifié de "la théologie du viol" : le Jihad de la fornication (jihad annikah) en Syrie et ailleurs...

Le mouvement Jump! For Brussels est non-partisan et "urbain", et il le revendique!

Carte blanche - Le 13 novembre 2018, le Vif.be publiait une opinion d'un conseiller communal de Woluwé-Saint-Pierre, critiquant le nouveau mouvement bruxellois Jump! For Brussels. Par la même occasion, celui-ci remettait en cause les mouvements politiques non partisans qui ont émergé ces dernières années, et défendait sans détour la particratie. Pour le conseiller communal : "trop de démocratie tue la démocratie ". Nous souhaitons brièvement répondre à ses critiques.

Theo Francken serre la main aux vendeurs d'esclaves

Selma Benkhelifa - Le secrétaire d'Etat ne semble pas avoir tiré les leçons du scandale de ses relations douteuses avec le Soudan, voilà qu'il signe un accord bilatéral et engage donc toute la Belgique avec le pire pays esclavagiste au monde.

"La presse francophone est-elle trop à gauche ? Place à plus de pluralisme ?"

Etienne Dujardin - La phrase de Louis Michel prononcée dans l'Echo il y a quelques jours a fait grand bruit. Ce week-end encore, un débat dominical y était consacré. Le père du Premier Ministre, connu de tous pour sa modération, déclarait : " Je pense que dans notre pays, surtout côté francophone, on a une presse qui est unilatéralement opposée à la politique de ce gouvernement. Et je dis qu'on a un problème. "

Le transfert de l'école publique dans un OIP, rencontre-t-il l'intérêt général ? NON !

Guy Martin - Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ne peut être juge et partie en matière d'enseignement, au nom du modèle de pilotage choisi, fondé sur celui des services marchandisés. Il ne peut être régulateur et organisateur. Le Gouvernement se prépare donc à transférer son enseignement vers une personne morale, organisme d'intérêt public (OIP).

PS liégeois : carton rouge pour le mariage Willy Demeyer - Christine Defraigne?

Claude Demelenne - Liège a voté à gauche, mais ne sera pas gouvernée à gauche. Le mariage politique entre le bourgmestre Willy Demeyer (PS) et sa principale opposante, Christine Defraigne (MR), fait beaucoup jaser dans l'électorat socialiste. Mariage contre-nature ? Pas si sûr.

Liège, une certaine idée de la ville

Nicolas De Decker - Liège (nom propre) : conglomérat urbain de Wallonie orientale, sur la Meuse. 196 337 habitants. Ancienne Athènes du Nord, ancienne principauté d'Empire, ancien bastion révolutionnaire, ancien siège d'intercommunales, Liège se rengorge d'un glorieux passé pour mordre sur un futur radieux.

Liège ou l'inversion des valeurs : la peur gagne contre la beauté

Carte blanche - On connait la dévastation des forêts amazoniennes et leur terrible impact sur l'atmosphère mondiale, encouragée par le nouveau président brésilien de sinistre réputation. On sait les bienfaits des arbres, devenus si rares en ville. On apprécie les verdures de cités civilisées comme Londres ou Paris. On ressent profondément la force dégagée par les arbres à leur moindre contact en forêt. Ce dégagement d'air pur est recherché partout, sauf à la Ville de Liège depuis peu.

Empreintes digitales sur les cartes d'identité : "#IkWeiger : un doigt d'honneur à Big Brother"

Joyce Azar - "La seule empreinte digitale qu'ils auront de moi est celle de mon majeur." Ce doigt d'honneur, adressé aux autorités belges, provient du célèbre caricaturiste flamand Lectrr. Sur Twitter, l'artiste a rejoint le mouvement #IkWeiger (je refuse), massivement relayé par les internautes pour dénoncer l'approbation, par la commission de l'intérieur de la Chambre, d'un projet de loi du ministre Jan Jambon (N-VA).

Contre le racisme structurel et la guerre civile qui guette, nous marcherons le 01/12

Carte blanche - "Le 1er décembre, jour du "NON" historique de Rosa Parks, un "NON" réclamant justice et égalité citoyenne, réapparaissons plus visibles, plus beaux et plus fiers que jamais. Réapparaissons pour marcher ensemble, pour dire et réaliser nos espoirs de justice, et surtout notre refus absolu de la guerre civile en particulier et de la guerre en général."

Des dépouilles humaines crados à leur recyclage bio !

Carte blanche - Décidément, on vit une époque formidable !... Pas un jour, en effet, ne passe sans une ingérence politique qui nous ordonne de perdre certaines de nos vieilles habitudes au profit de nouvelles.

Pollution plastique : "quel impact sur votre santé ?"

Carte blanche - Waterlogic, l'un des principaux fournisseurs de solutions durables pour la distribution de l'eau, lutte contre la pollution plastique. "Nous polluons les océans, détruisons les habitats marins naturels et portons des dommages indirects pour notre propre santé", écrit Waterlogic.

Pour Donald Trump, la bouteille est à moitié pleine

Nicolas de Pape - En renforçant sa mainmise sur le Sénat américain, plus influent que la Chambre des représentants désormais acquise aux Démocrates, Donald Trump repousse encore plus loin les risques d'impeachment et peut raisonnablement espérer sa réélection en 2020.

Affaire Delphine Boël/Albert II : "Echec au roi"

Thierry Fiorilli - Durant les guerres de religion en France, au XVIe siècle, la Basse-Bretagne n'a pas échappé au phénomène : elle voit débarquer sur ses terres des troupes dépêchées par l'Angleterre et l'Espagne pour affaiblir davantage le royaume rival français déchiré. Anglais soutiennent les protestants, les Espagnols renforcent les catholiques. Sang, larmes et morts à la clé. Naissances d'enfants illégitimes, aussi.

Le malaise du Mouvement flamand (Zone + Le Vif)

Olivier Mouton - Le nationalisme flamand a le vague à l'âme. La participation de la N-VA au gouvernement fédéral, décidée il y a quatre ans, s'est soldée par un gel communautaire qui n'a pas fondu au soleil de l'actualité. Ses principaux protagonistes, dont l'ultrapopulaire secrétaire d'Etat Theo Francken, ont replacé le débat sous l'angle identitaire. Au grand dam de ceux qui continuent à se battre pour une autonomie accrue de la Flandre - voire pour son indépendance.

PS-PTB, c'est fini. Alors quoi ?

César Botero González - Que se passe-t-il entre le PS et le PTB ? Pourquoi n'ont-ils pas réussi à se mettre d'accord pour gouverner ensemble à Charleroi, Herstal, Liège, La Louvière, Molenbeek et Seraing ?

"ING n'applique pas sa propre politique de développement durable"

Carte blanche - Pour Sébastien Mortier (FairFin), Danielle van Oijen (Milieudefensie) et Florence Kroff (FIAN Belgium), ING n'applique pas sa propre politique de développement durable en investissant dans des sociétés d'huile de palme controversées.

Le jeu avec le feu de Bolsonaro et Trump

Gérald Papy - L'élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil s'inscrit dans la vague montante du populisme qui frappe le monde occidental, de la Hongrie aux Etats-Unis en passant par l'Italie.

Hôpitaux : le spectre de la faillite

Vincent Claes - II y a quelques jours deux hôpitaux néerlandais ont été déclarés en faillite par le tribunal de commerce. Le Slotervaartziekenhuis et le groupe IJsselmeerziekenhuizen n'étaient plus capables de faire face à leurs responsabilités financières.

Maman de "djihadiste", je m'appelle Saliha Ben Ali Refla et je l'assume

Carte blanche - Mon nom est Saliha Ben Ali, et je suis mariée avec Larbi Refla, le père de nos enfants. Je suis marié avec lui depuis trente ans et il n'y a pas de raison que cela change. Et ce malgré de terribles épreuves. S'il est mon époux, il est aussi le père de nos quatre enfants.

Imposer une alliance PS-PTB-ECOLO: de quoi se mêle la FGTB ?

Etienne Dujardin - Ce samedi, le patron de la FGTB, Robert Vertenueil, demandait par voie de presse de reprendre les négociations en déclarant "A Charleroi, à Molenbeek, ailleurs, je demande au PS, au PTB et à Ecolo de revenir à la table!". La phrase laisse songeur, car ce n'est évidemment pas à un syndicat de jouer au formateur d'un scrutin, a fortiori communal.

Catalogne : le casse-tête flamand

Joyce Azar - "Madame Forcadell est incarcérée en Espagne pour rébellion. C'est comme si on m'envoyait à la prison de Louvain pour avoir exprimé mon avis." Sur le plateau de la VRT, le président du parlement flamand, Jan Peumans (N-VA), n'a pas mâché ses mots pour dénoncer la détention préventive de la présidente destituée du parlement catalan. "On n'emprisonne pas les gens pour leurs opinions politiques", a-t-il encore vitupéré.

Une planète vivante, fondement de notre prospérité

Carte blanche - "Notre prospérité dépend de la santé des systèmes naturels. Si pendant une large partie de notre histoire, notre développement s'est fait au détriment de la Nature, la prospérité des 10 milliards d'êtres humains que nous serons en 2050 nous impose de changer de paradigme."

F-35: Le mauvais choix

Carte blanche - Ce jeudi 25 octobre, à la Chambre, plusieurs intervenants francophones ont souhaité bonne chance au Premier ministre pour ses relations futures avec son "cher ami Emmanuel Macron", après le choix du gouvernement belge pour le F-35 américain. Tel fut notamment le cas du président de DéFi, Olivier Maingain, qui s'est vu rétorquer par le député MR Richard Miller: Si la France avait été tellement européenne, pourquoi n'a-t-elle pas répondu à l'appel d'offres de l'Etat belge. L'argument a été repris, le soir même, par Charles Michel, sur le plateau du RTL-TVI.

Le développement durable peut-il sauver Gaza?

Laurent Minguet - Apporter à la bande de Gaza des emplois, une agriculture prospère, de l'eau potable pour tous et de l'électricité en suffisance n'est pas utopique. Les technologies sont mûres. Le développement durable est réaliste, payable, et il contribuerait à pacifier la région.

Le PTB, une certaine idée de l'utile

Nicolas De Decker - On prête à Lénine quelques qualités, beaucoup de défauts, et de nombreuses expressions apocryphes, parmi lesquelles celle de l'idiot utile. L'idiot utile dont Lénine n'a donc jamais parlé, ce serait cet honnête homme qui défendrait, de bonne foi, la cause de manipulateurs de mauvaise foi.

"Légiférer contre les fake news serait inutile et dangereux"

Le Vif - Il est impossible de définir ce qu'est une "fausse nouvelle". Ceux qui en diffusent s'exposent déjà à des sanctions. Une loi menacerait la liberté d'expression, argumente l'avocate Mireille Buydens, professeure à l'ULB.

Le "silence" des Flamands de l'IVG

Joyce Azar - Un article de quelques lignes dans deux quotidiens, pas un mot dans les autres journaux... Voilà ce que l'on pouvait trouver dans la presse flamande au lendemain de l'approbation par la Chambre, le 4 octobre, de la loi qui sort l'interruption volontaire de grossesse (IVG) du Code pénal.

Traité "Entreprises et droits humains" : l'appel de la société civile ne peut rester sans réponse de la part de l'Europe

Hélène Capocci - Du 15 au 19 octobre, le Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies à Genève a été le théâtre de la quatrième session de négociations du Traité visant à mettre fin aux abus de droits humains commis par les entreprises. Alors que l'Europe et la Belgique n'y ont pas pris position, la société civile les appelle à être à la pointe de ce combat majeur.

"Le retour du Vlaams Belang, la fausse surprise électorale"

Joyce Azar - "C'est le premier jour de la prochaine campagne électorale, et ça s'annonce merveilleusement bien pour le Vlaams Belang." Réjoui, Filip Dewinter, figure de proue de l'extrême droite flamande, au soir du 14 octobre.

Rapport du GIEC sur le climat: "il est trop tard pour être pessimistes!"

Daniel Tanuro - Sans surprise, le rapport spécial du GIEC sur le réchauffement de 1,5°C maximum confirme que les impacts du changement climatique anthropique sont redoutables et ont été sous-estimés, tant sur le plan social que sur le plan environnemental.

"Elio Di Rupo nous prend pour des imbéciles"

César Botero González - Le 30 janvier 2017, j'ai écrit ici pour la première fois " Elio Di Rupo doit démissionner". Aujourd'hui, je redemande sa démission. Les raisons invoquées l'année passée restent valables ainsi que celles qui viennent s'ajouter depuis lors. Quand on n'est pas à la hauteur des enjeux, on démissionne.

Pourquoi la gauche n'a pas encore gagné les élections de 2019

Etienne Dujardin - Un vent d'euphorie gagne la gauche suite aux élections communales. Le PS garde des bastions importants et éjecte le MR dès qu'il peut (ex : Tournai, Bruxelles-Ville, Molenbeek-Saint-Jean), Ecolo réalise une belle croissance et le PTB fait de bons scores là où il se présente.

Communales : "La Belgique francophone résiste bien à la tentation extrémiste de droite"

Gérald Papy - Depuis que la victoire d'Emmanuel Macron en 2017 a donné l'illusion d'un sursaut démocratique européen, la vague d'adhésion à la droite populiste ou à l'extrême droite a touché l'Allemagne, l'Autriche, la République tchèque, l'Italie, la Suède et elle s'est maintenue en Hongrie et aux Pays-Bas. Le dimanche 14 octobre, elle a gagné la Flandre avant de s'échouer aux portes de Bruxelles et de la Wallonie.

PS-PTB : équation pour un laboratoire

Hugues Le Paige - Alors que le "réalisme" d'Ecolo est largement salué par le monde médiatique et les partis traditionnels, ceux-ci n'ont eu de cesse de mettre en demeure le PTB de "prendre ses responsabilités" et de faire la preuve de sa volonté et de sa capacité de participer au pouvoir.

Où est passée la démocratie locale ?

Carte blanche - Penchons-nous sur la répartition des sièges lors des élections communales. La clé de répartition utilisée est la méthode Imperalii. Est-ce cela la démocratie ? Où est-ce simplement une manière de calmer les citoyens en leur faisant croire qu'ils ont leur mot à dire ?

"Sexe à la flamande"

Joyce Azar - Goedele Liekens en est persuadée : "Nous sommes tous curieux de savoir comment les autres le font." Quasi inconnue en Belgique francophone, la psychologue et sexologue flamande a, à maintes reprises, défrayé la chronique aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne.

"PS - PTB - ECOLO : La gauche la plus 'sexy' du monde ?"

Claude Demelenne - Un peu partout, les populistes percent électoralement. Sauf en Belgique francophone, où la gauche est toujours plus dominante. Le trio PS - PTB - ECOLO incarne-t-il vraiment la gauche la plus 'sexy' du monde ?

Publifin, la mémoire courte

Marie-Cecile Royen - Les électeurs n'ont pas infligé au PS et au MR la correction qui leur aurait ôté des mains Publifin. Bien qu'en recul, ils restent les deux premiers partis de la province de Liège, l'actionnaire majoritaire de la tumultueuse intercommunale.

Pierre-Yves Jeholet, une certaine idée de la résistance

Nicolas De Decker - Pierre-Yves Jeholet est un damné de la terre qui veut se mettre debout. "Une mentalité de gauche, socialiste, qui a régné sur la Wallonie, une chape de plomb : le laxisme, la culture de l'excuse", a jeté le ministre wallon de l'Emploi à La Dernière Heure pour expliquer, et pas excuser donc, le fait que les jeunes Wallons ne se ruaient pas sur ces métiers si bien payés qu'ils sont en pénurie.

"Voter, c'est déclarer la guerre"

Carte blanche - Chacun dispose du droit d'exercer son devoir citoyen, dans le secret de l'isoloir. Chacun a le droit de défendre ses opinions. Mais au final, personne n'est satisfait.

"Si l'exclu est l'élu"

Carte blanche - En Belgique comme dans d'autres pays européens, plusieurs villes, dirigées tant par des partis de gauche que de droite, ont tendance à criminaliser les mendiants considérés comme des nuisances pour leurs habitants. La plupart optent pour un mobilier urbain qui ne permet pas aux personnes les plus fatiguées de s'étendre. Rares sont les villes qui osent réquisitionner les immeubles inoccupés, et parallèlement, elles se montrent réticentes à accueillir une population fragilisée qui ternirait leur image.