Alda Greoli

Normalement, des politiques du monde entier auraient dû être actuellement réunis à Tunis, au 18ème Sommet de la francophonie, finalement annulé. A cause de la situation sanitaire, mais aussi de la situation politique de la Tunisie. Des députés CDH et Défi de la Fédération Wallonie-Bruxelles s'interrogent sur l'utilité réelle de ce genre d'organisation, alors que plusieurs pays en faisant partie vivent des troubles démocratiques.

Jules Gheude

Pour l'essayiste politique Jules Gheude, même si les sondages affirment qu'une minorité de Flamands souhaitent l'indépendance, le divorce à la belge est inéluctable. Et les Wallons feraient bien d'ouvrir les yeux

Sophie Rohonyi

De la même manière que nos autorités ont prévu un gendermainstreaming, à savoir l'obligation d'intégrer la dimension de genre dans toutes les politiques publiques, il est temps de prévoir un "childrenmainstreaming".

Bencheikh Kamel

Kamel Bencheikh, écrivain, se penche sur le conflit actuel entre l'Algérie et le Maroc et plaide pour l'édification d'Etats de droit "avec des lois dictées par des parlements libres et représentant, non les régimes, mais les électeurs".

Carte blanche

Les pics d'anxiété sociale et politique ne peuvent guider indéfiniment notre vie collective, selon un collectif citoyen. Qui appelle les autorités à mieux comprendre l'enjeu vaccinal et à construire une réelle solidarité, en investissant dans les soins de santé. Une carte blanche de Marc Sinnaeve (chargé de cours à l'IHECS), Michèle Desonai (psychologue, psychanalyste et assistante à l'ULB), René Georges (co-directeur artistique, metteur en scène, auteur et acteur), Alain Mercier (avocat), Sophie Mertens (infirmière-enseignante) et plusieurs cosignataires *