Selon le Secours Rouge (un collectif belge d'extrême gauche), une dizaine de policiers de la section anti-terrorisme de la police fédérale judiciaire, ont fouillé les appartements de trois personnes liées au mouvement anarchiste et les locaux de la bibliothèque Acrata, située dans le centre-ville. Les onze personnes interceptées sont, toujours d'après le Secours Rouge, soupçonnées d'appartenance à une organisation terroriste, d'association de malfaiteurs et d'incendies volontaires. L'instruction dans le cadre duquel ont eu lieu ces perquisitions et interpellations aurait notamment trait à diverses activités et manifestations menées depuis 2008 contre les centres fermés, le projet de construction d'une nouvelle prison à Haeren et l'Otan. Ces informations, relayées par le Secours Rouge, n'ont toutefois pas été confirmées par le parquet fédéral. (Belga)

Selon le Secours Rouge (un collectif belge d'extrême gauche), une dizaine de policiers de la section anti-terrorisme de la police fédérale judiciaire, ont fouillé les appartements de trois personnes liées au mouvement anarchiste et les locaux de la bibliothèque Acrata, située dans le centre-ville. Les onze personnes interceptées sont, toujours d'après le Secours Rouge, soupçonnées d'appartenance à une organisation terroriste, d'association de malfaiteurs et d'incendies volontaires. L'instruction dans le cadre duquel ont eu lieu ces perquisitions et interpellations aurait notamment trait à diverses activités et manifestations menées depuis 2008 contre les centres fermés, le projet de construction d'une nouvelle prison à Haeren et l'Otan. Ces informations, relayées par le Secours Rouge, n'ont toutefois pas été confirmées par le parquet fédéral. (Belga)