L'association soutenue par la Syndicat des locataires, Teslabel et par le collectif "dé-Mobilisation" regroupe des comités d'habitants vivant à proximité d'antennes déjà implantées ou qui sont en projet d'implantation dans des quartiers situés à Schaerbeek, Etterbeek, Ixelles, Saint-Gilles, Woluwe-Saint-Lambert, Anderlecht, et Watermael-Boitsfort. Elle a pour objectifs de réunir les quartiers bruxellois qui s'opposent aux antennes relais, d'informer sur le danger qu'elles représentent pour la santé et de dénoncer ensemble la nouvelle ordonnance régionale. Celle-ci multiplie par quatre le rayonnement autorisé et supprime, selon grONDES, l'enquête publique et la protection dont bénéficiaient les crèches, écoles ou hôpitaux. Mardi matin, les militants de l'association endimanchés s'étaient donnés rendez-vous à la place des Martyrs, d'où ils se sont rendus devant le ministère bruxellois de l'Environnement cabinet de la ministre de l'Environnement. Ils ont procédé symboliquement à la remise de "pigeons" d'or et d'argent sur le mode festival de Cannes. Le pigeon d'argent a été attribué précisément à ce ministère de l'environnement pour sa contribution à la préparation de la nouvelle ordonnance. Le pigeon d'or a été décerné à l'ensemble des parlementaires qui ont voté en faveur de l'ordonnance ou qui se sont abstenus, ainsi qu'à ceux qui ont voté contre en estimant qu'il eut fallu aller plus loin. (Belga)