La liste de M. Senden a perdu sa majorité absolue au soir du 14 octobre. Grâce à son unique siège au conseil communal, Ecolo permet à la coalition qu'il forme avec RAB de disposer de 7 sièges, pour six à l'opposition, composée d'Olne Demain (MR, 5 sièges) et du PS (un siège). "Cet accord est le fruit d'une réflexion approfondie tournée vers l'avenir, sur base des programmes et projets portés par chacun. Il ouvre la perspective d'une nouvelle dynamique qui s'appuiera sur la participation de tous les Olnois", annonce RAB dans un communiqué. Ghislain Senden explique le choix du partenaire vert en raison de la "fiabilité du groupe Ecolo à Olne, la possibilité de concilier les programmes et enfin la volonté d'Ecolo de s'associer dans une bipartite". Au soir des élections, RAB avait invité Ecolo et le PS à la table des discussions afin de composer une tripartite. La liste du bourgmestre souligne le travail effectué par Ecolo durant les six dernières années dans diverses commissions. (MUA)

La liste de M. Senden a perdu sa majorité absolue au soir du 14 octobre. Grâce à son unique siège au conseil communal, Ecolo permet à la coalition qu'il forme avec RAB de disposer de 7 sièges, pour six à l'opposition, composée d'Olne Demain (MR, 5 sièges) et du PS (un siège). "Cet accord est le fruit d'une réflexion approfondie tournée vers l'avenir, sur base des programmes et projets portés par chacun. Il ouvre la perspective d'une nouvelle dynamique qui s'appuiera sur la participation de tous les Olnois", annonce RAB dans un communiqué. Ghislain Senden explique le choix du partenaire vert en raison de la "fiabilité du groupe Ecolo à Olne, la possibilité de concilier les programmes et enfin la volonté d'Ecolo de s'associer dans une bipartite". Au soir des élections, RAB avait invité Ecolo et le PS à la table des discussions afin de composer une tripartite. La liste du bourgmestre souligne le travail effectué par Ecolo durant les six dernières années dans diverses commissions. (MUA)