"Le caricaturiste, Latuff, est connu internationalement pour ses dessins antisémites", continue Maurice Sosnowski, qui se dit "avant tout extrêmement inquiet par la montée de l'antisémitisme en Europe et dans le monde". Selon lui, la caricature minimise la Shoah en la mettant en parallèle avec quelque chose de non-comparable, soit la souffrance du peuple palestinien, qu'il ne nie nullement. Maurice Sosnowski compte en toucher un mot à l'occasion de la prochaine réunion au Ministère de l'Intérieur, où il se rend toutes les 6 semaines. "Cette histoire remet évidemment en lumière tout le problème des sites internet, sur lesquels on ne sait pas qui a fourni le contenu. C'est vraiment inquiétant que quelqu'un puisse y mettre une telle image sous couvert d'un pseudo, sans jamais être inquiété", a-t-il expliqué mercredi soir. Aucune action n'a pour le moment été entreprise par le CCOJB, mais "nous nous donnons le droit d'aller plus loin, en fonction des réactions", conclut Maurice Sosnowski. (Belga)

"Le caricaturiste, Latuff, est connu internationalement pour ses dessins antisémites", continue Maurice Sosnowski, qui se dit "avant tout extrêmement inquiet par la montée de l'antisémitisme en Europe et dans le monde". Selon lui, la caricature minimise la Shoah en la mettant en parallèle avec quelque chose de non-comparable, soit la souffrance du peuple palestinien, qu'il ne nie nullement. Maurice Sosnowski compte en toucher un mot à l'occasion de la prochaine réunion au Ministère de l'Intérieur, où il se rend toutes les 6 semaines. "Cette histoire remet évidemment en lumière tout le problème des sites internet, sur lesquels on ne sait pas qui a fourni le contenu. C'est vraiment inquiétant que quelqu'un puisse y mettre une telle image sous couvert d'un pseudo, sans jamais être inquiété", a-t-il expliqué mercredi soir. Aucune action n'a pour le moment été entreprise par le CCOJB, mais "nous nous donnons le droit d'aller plus loin, en fonction des réactions", conclut Maurice Sosnowski. (Belga)