"Il y a eu une explosion ce matin à Nyanya Motor Park", a affirmé Manzo Ezekiel, porte-parole de l'Agence nationale de gestion des urgences. "Des équipes de secours se trouvent déjà sur place. Il y avait tant de monde à cet endroit à ce moment-là que nous pensons qu'il doit y avoir des blessés", a-t-il déclaré. Abuja a été à plusieurs reprises dans le passé visée par les islamistes du groupe Boko Haram, notamment par des attentats à la bombe, mais M. Ezekiel a déclaré qu'on ignorait encore les causes de l'explosion de la gare routière. Des responsables de la sécurité sur les lieux cherchaient à déterminer ce qui avait provoqué la déflagration. Boko Haram, dont l'insurrection a fait des milliers de morts dans le nord et le centre du Nigeria depuis 2009, a perpétré une de ses plus spectaculaires attaques en 2011 à Abuja, un attentat suicide à la voiture piégée dans un bâtiment des Nations unies, qui avait fait 26 morts. (Belga)

"Il y a eu une explosion ce matin à Nyanya Motor Park", a affirmé Manzo Ezekiel, porte-parole de l'Agence nationale de gestion des urgences. "Des équipes de secours se trouvent déjà sur place. Il y avait tant de monde à cet endroit à ce moment-là que nous pensons qu'il doit y avoir des blessés", a-t-il déclaré. Abuja a été à plusieurs reprises dans le passé visée par les islamistes du groupe Boko Haram, notamment par des attentats à la bombe, mais M. Ezekiel a déclaré qu'on ignorait encore les causes de l'explosion de la gare routière. Des responsables de la sécurité sur les lieux cherchaient à déterminer ce qui avait provoqué la déflagration. Boko Haram, dont l'insurrection a fait des milliers de morts dans le nord et le centre du Nigeria depuis 2009, a perpétré une de ses plus spectaculaires attaques en 2011 à Abuja, un attentat suicide à la voiture piégée dans un bâtiment des Nations unies, qui avait fait 26 morts. (Belga)