Les organisateurs avaient annoncé une mobilisation de 500 taxis. Cependant, la CSC Transcom, la FGTB-UBOT et le Groupement national des entreprises de taxis ont fait savoir par communiqué qu'ils se distanciaient de cette mobilisation et soutenaient dans son ensemble l'accord du gouvernement bruxellois sur la modernisation du secteur. Il n'y a pas eu de perturbation en matinée. Les problèmes de circulation ont commencé à partir de midi à la gare du Nord et ont suivi l'itinéraire du cortège sur la Petite Ceinture. Peu après 14 heures, les taxis se sont rassemblés boulevard du Régent, devant le cabinet du ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort, devant lequel ils attendent d'être reçus. En conséquence, les tunnels Botanique, Rogier et Léopold II ont été fermés en direction de la gare du Midi, précise la porte-parole de Bruxelles-mobilité Camille Thiry. (Belga)

Les organisateurs avaient annoncé une mobilisation de 500 taxis. Cependant, la CSC Transcom, la FGTB-UBOT et le Groupement national des entreprises de taxis ont fait savoir par communiqué qu'ils se distanciaient de cette mobilisation et soutenaient dans son ensemble l'accord du gouvernement bruxellois sur la modernisation du secteur. Il n'y a pas eu de perturbation en matinée. Les problèmes de circulation ont commencé à partir de midi à la gare du Nord et ont suivi l'itinéraire du cortège sur la Petite Ceinture. Peu après 14 heures, les taxis se sont rassemblés boulevard du Régent, devant le cabinet du ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort, devant lequel ils attendent d'être reçus. En conséquence, les tunnels Botanique, Rogier et Léopold II ont été fermés en direction de la gare du Midi, précise la porte-parole de Bruxelles-mobilité Camille Thiry. (Belga)