Les humanistes de Mouscron ont ouvert, dès dimanche soir, une porte au PS, leur partenaire de ces six dernières années. Mais interrogée sur le plateau de la télévision régionale No-Télé dimanche soir, la socialiste Annick Saudoyer ne s'est pas vraiment positionnée. "Nous rencontrons les responsables du PS ce mardi après-midi pour un éventuel accord", expliquait lundi en début d'après-midi le député-bourgmestre Alfred Gadenne, fort de 7.035 voix de préférence. "Nous ferons des propositions. Suite à ces propositions, les socialistes tiendront lundi soir une assemblée générale et voteront. Après cette prise de position, une réunion se tiendra mercredi entre deux membres du PS et deux membres du cdH, afin d'envisager la suite des négociations". (MUA)

Les humanistes de Mouscron ont ouvert, dès dimanche soir, une porte au PS, leur partenaire de ces six dernières années. Mais interrogée sur le plateau de la télévision régionale No-Télé dimanche soir, la socialiste Annick Saudoyer ne s'est pas vraiment positionnée. "Nous rencontrons les responsables du PS ce mardi après-midi pour un éventuel accord", expliquait lundi en début d'après-midi le député-bourgmestre Alfred Gadenne, fort de 7.035 voix de préférence. "Nous ferons des propositions. Suite à ces propositions, les socialistes tiendront lundi soir une assemblée générale et voteront. Après cette prise de position, une réunion se tiendra mercredi entre deux membres du PS et deux membres du cdH, afin d'envisager la suite des négociations". (MUA)