"C'est un sport très violent pour la Citadelle. Celle-ci a un intérêt environnemental et patrimonial. Avec ses nombreuses activités touristiques, Namur n'a plus besoin de cet événement pour rayonner. De plus, un Grand Prix détricoterait les sept dernières années de rénovation", a indiqué l'échevin Ecolo. Ce dernier prône une utilisation "douce" du site, à l'exception de l'Esplanade adaptée à des activités plus "lourdes". Edmond Detry souhaite relancer le GP de Namur en 2015 et 2025 ainsi que le GP des Nations en 2020 à Namur. "Le GP de Namur est le Monaco du GP. C'est une institution, avec 60.000 personnes à Namur, contre 20.000 pour un GP traditionnel", a-t-il souligné. Le nouveau promoteur du Championnat de Belgique déposera bientôt un dossier auprès de la Ville de Namur. "Le bourgmestre de Namur m'a dit qu'il était ouvert à toute discussion sur le sujet. Il m'a encouragé à prendre rendez-vous avec lui, l'échevin de la Citadelle et l'échevin du Patrimoine", a-t-il ajouté. (Belga)

"C'est un sport très violent pour la Citadelle. Celle-ci a un intérêt environnemental et patrimonial. Avec ses nombreuses activités touristiques, Namur n'a plus besoin de cet événement pour rayonner. De plus, un Grand Prix détricoterait les sept dernières années de rénovation", a indiqué l'échevin Ecolo. Ce dernier prône une utilisation "douce" du site, à l'exception de l'Esplanade adaptée à des activités plus "lourdes". Edmond Detry souhaite relancer le GP de Namur en 2015 et 2025 ainsi que le GP des Nations en 2020 à Namur. "Le GP de Namur est le Monaco du GP. C'est une institution, avec 60.000 personnes à Namur, contre 20.000 pour un GP traditionnel", a-t-il souligné. Le nouveau promoteur du Championnat de Belgique déposera bientôt un dossier auprès de la Ville de Namur. "Le bourgmestre de Namur m'a dit qu'il était ouvert à toute discussion sur le sujet. Il m'a encouragé à prendre rendez-vous avec lui, l'échevin de la Citadelle et l'échevin du Patrimoine", a-t-il ajouté. (Belga)