Monica De Coninck indique être satisfaite que la Belgique parvienne à stabiliser les salaires et croit qu'il sera possible de passer sous la barre du 1 pc d'écart salarial avec les trois pays voisins d'ici 2014. "Si l'écart est au-delà, c'est un problème et il faudra peut-être poursuivre le gels des salaires mais je ne pense pas que ce sera le cas", explique-t-elle. Pour la ministre de l'emploi, il faudra par contre bientôt discuter d'un blocage des loyers. "Car les salaires sont bloqués mais les loyers augmentent. Le citoyen a donc moins de pouvoir d'achat". Elle doute que cette discussion puisse encore avoir lieu sous cette législature, "avec les élections qui approchent", mais insiste sur le fait qu'en 2014, "si on discute d'un nouveau gel des salaires, il faudra discuter d'un blocage des loyers". (Belga)

Monica De Coninck indique être satisfaite que la Belgique parvienne à stabiliser les salaires et croit qu'il sera possible de passer sous la barre du 1 pc d'écart salarial avec les trois pays voisins d'ici 2014. "Si l'écart est au-delà, c'est un problème et il faudra peut-être poursuivre le gels des salaires mais je ne pense pas que ce sera le cas", explique-t-elle. Pour la ministre de l'emploi, il faudra par contre bientôt discuter d'un blocage des loyers. "Car les salaires sont bloqués mais les loyers augmentent. Le citoyen a donc moins de pouvoir d'achat". Elle doute que cette discussion puisse encore avoir lieu sous cette législature, "avec les élections qui approchent", mais insiste sur le fait qu'en 2014, "si on discute d'un nouveau gel des salaires, il faudra discuter d'un blocage des loyers". (Belga)