Cette enquête accorde à Mme Obama 69% de popularité chez les adultes, tandis que son mari recueille 56% d'opinions favorables. Ann Romney, qui deviendrait la première dame des Etats-Unis si son mari Mitt l'emportait face à M. Obama le 6 novembre, recueille quant à elle 52% d'opinions favorables, plus toutefois que son époux dont la cote s'établit à 45%. Ce sondage, réalisé du 4 au 7 octobre, soit après le débat télévisé de Denver, que M. Romney a dominé, semble donc montrer que M. Obama a conservé un avantage en terme d'image sur son adversaire, dont 51% des personnes interrogées ont une opinion défavorable. La cote de popularité personnelle n'est qu'un des facteurs des intentions de vote, domaine où M. Romney a le vent en poupe depuis le débat il y a une semaine. Pour la première fois mardi, le républicain a dépassé M. Obama dans ces intentions, selon la moyenne des sondages effectuée par le site spécialisé RealClearPolitics. Cet écart reste toutefois inférieur à un point, et M. Obama semble maintenir son avantage dans certains Etats potentiellement décisifs, comme l'Ohio, où M. Romney et lui ont fait campagne mardi, et où le candidat républicain est resté mercredi. Le sondage Washington Post-ABC a été réalisé auprès de 1.018 personnes et sa marge d'erreur est de quatre points. (PAUL J. RICHARDS)

Cette enquête accorde à Mme Obama 69% de popularité chez les adultes, tandis que son mari recueille 56% d'opinions favorables. Ann Romney, qui deviendrait la première dame des Etats-Unis si son mari Mitt l'emportait face à M. Obama le 6 novembre, recueille quant à elle 52% d'opinions favorables, plus toutefois que son époux dont la cote s'établit à 45%. Ce sondage, réalisé du 4 au 7 octobre, soit après le débat télévisé de Denver, que M. Romney a dominé, semble donc montrer que M. Obama a conservé un avantage en terme d'image sur son adversaire, dont 51% des personnes interrogées ont une opinion défavorable. La cote de popularité personnelle n'est qu'un des facteurs des intentions de vote, domaine où M. Romney a le vent en poupe depuis le débat il y a une semaine. Pour la première fois mardi, le républicain a dépassé M. Obama dans ces intentions, selon la moyenne des sondages effectuée par le site spécialisé RealClearPolitics. Cet écart reste toutefois inférieur à un point, et M. Obama semble maintenir son avantage dans certains Etats potentiellement décisifs, comme l'Ohio, où M. Romney et lui ont fait campagne mardi, et où le candidat républicain est resté mercredi. Le sondage Washington Post-ABC a été réalisé auprès de 1.018 personnes et sa marge d'erreur est de quatre points. (PAUL J. RICHARDS)