"Nous sommes ouverts pour mener des discussions (...). J'ai eu un premier contact avec le président du SPD" Sigmar Gabriel, a déclaré Mme Merkel, tout en soulignant que cela n'excluait pas "d'autres contacts" avec les Verts, autre partenaire possible pour former une majorité au Bundestag. Avec 41,5% et 311 sièges sur les 630 que comptera le prochain Bundestag, chambre basse du parlement allemand, les conservateurs (CDU/CSU) de la chancelière ont enregistré leur meilleur résultat depuis la réunification allemande en 1990, ratant de peu la majorité absolue. L'échec de leurs alliés libéraux FDP à franchir les 5% -une première en 65 ans- ne leur laisse que deux partenaires possibles pour former une majorité de gouvernement: les sociaux-démocrates du SPD (25,7%, 192 sièges) et les Verts (8,4%, 63 sièges). (Belga)

"Nous sommes ouverts pour mener des discussions (...). J'ai eu un premier contact avec le président du SPD" Sigmar Gabriel, a déclaré Mme Merkel, tout en soulignant que cela n'excluait pas "d'autres contacts" avec les Verts, autre partenaire possible pour former une majorité au Bundestag. Avec 41,5% et 311 sièges sur les 630 que comptera le prochain Bundestag, chambre basse du parlement allemand, les conservateurs (CDU/CSU) de la chancelière ont enregistré leur meilleur résultat depuis la réunification allemande en 1990, ratant de peu la majorité absolue. L'échec de leurs alliés libéraux FDP à franchir les 5% -une première en 65 ans- ne leur laisse que deux partenaires possibles pour former une majorité de gouvernement: les sociaux-démocrates du SPD (25,7%, 192 sièges) et les Verts (8,4%, 63 sièges). (Belga)