Tous deux quittent le quotidien en bons termes. "Pour chacun d'eux, c'est un nouveau défi à relever", commente Yves Desmet. Emmanuel Vanbrussel avait intégré la rédaction du Morgen en 2003, après avoir été, entre autres, pigiste. Martin Buxant, pour sa part, a travaillé durant neuf ans à La Libre Belgique avant que sa carrière ne bifurque vers la rédaction du Morgen en 2011. Selon De Morgen, il a été le premier journaliste couvrant la politique au niveau fédéral a franchir la frontière linguistique. (Belga)

Tous deux quittent le quotidien en bons termes. "Pour chacun d'eux, c'est un nouveau défi à relever", commente Yves Desmet. Emmanuel Vanbrussel avait intégré la rédaction du Morgen en 2003, après avoir été, entre autres, pigiste. Martin Buxant, pour sa part, a travaillé durant neuf ans à La Libre Belgique avant que sa carrière ne bifurque vers la rédaction du Morgen en 2011. Selon De Morgen, il a été le premier journaliste couvrant la politique au niveau fédéral a franchir la frontière linguistique. (Belga)