"C'est le samedi de Pâques, l'un des plus gros jours de l'année pour les commerçants du centre", s'exclame Georges Gerstmans, président du Commerce liégeois. "La marche ne durera peut-être pas longtemps, mais les gens ne vont pas oser aller en ville. Ils iront plutôt dans les centres commerciaux de la périphérie et les commerçants du centre vont encore être pénalisés". Pour le porte-parole des commerçants liégeois, "manifester un dimanche ou même un jour durant les congés de Pâques aurait été plus indiqué". La CSC et la FGTB organisent une marche pour l'emploi pour dire non à l'austérité et au capitalisme dans le centre-ville de Liège, le samedi 30 mars en matinée. Ils démarreront au Torè, boulevard d'Avroy, vers 10H00 pour y revenir vers 11H30 après une boucle dans le centre-ville. (COR 533)

"C'est le samedi de Pâques, l'un des plus gros jours de l'année pour les commerçants du centre", s'exclame Georges Gerstmans, président du Commerce liégeois. "La marche ne durera peut-être pas longtemps, mais les gens ne vont pas oser aller en ville. Ils iront plutôt dans les centres commerciaux de la périphérie et les commerçants du centre vont encore être pénalisés". Pour le porte-parole des commerçants liégeois, "manifester un dimanche ou même un jour durant les congés de Pâques aurait été plus indiqué". La CSC et la FGTB organisent une marche pour l'emploi pour dire non à l'austérité et au capitalisme dans le centre-ville de Liège, le samedi 30 mars en matinée. Ils démarreront au Torè, boulevard d'Avroy, vers 10H00 pour y revenir vers 11H30 après une boucle dans le centre-ville. (COR 533)