"Nous allons offrir des funérailles nationales à l'ancien président Nelson Mandela, et il sera inhumé le 15 décembre à Qunu, dans la province du Cap oriental", a déclaré M. Zuma, ajoutant qu'une cérémonie officielle aura lieu le 10 décembre dans le stade Soccer City de Soweto, près de Johannesburg. "Nous allons tous travailler ensemble pour organiser les funérailles les plus dignes pour ce fils exceptionnel de notre pays et père de notre jeune nation", a ajouté le président sud-africain, en adressant ses remerciements pour tous les messages de condoléances arrivant de toute l'Afrique du Sud et du reste du monde. Toute la semaine prochaine a été déclarée "semaine nationale de deuil", et elle commencera dimanche 8 décembre par un "jour national de prières et de réflexions". La dépouille de M. Mandela sera exposée à Union Buildings le siège de la présidence à Pretoria, du 11 au 13 décembre. L'Afrique du Sud s'attend à recevoir les chefs d'État du monde entier pour les funérailles de Nelson Mandela, objet d'hommages unanimes venus aussi bien de Chine que du Dalaï Lama, de Téhéran que de Washington. (Belga)

"Nous allons offrir des funérailles nationales à l'ancien président Nelson Mandela, et il sera inhumé le 15 décembre à Qunu, dans la province du Cap oriental", a déclaré M. Zuma, ajoutant qu'une cérémonie officielle aura lieu le 10 décembre dans le stade Soccer City de Soweto, près de Johannesburg. "Nous allons tous travailler ensemble pour organiser les funérailles les plus dignes pour ce fils exceptionnel de notre pays et père de notre jeune nation", a ajouté le président sud-africain, en adressant ses remerciements pour tous les messages de condoléances arrivant de toute l'Afrique du Sud et du reste du monde. Toute la semaine prochaine a été déclarée "semaine nationale de deuil", et elle commencera dimanche 8 décembre par un "jour national de prières et de réflexions". La dépouille de M. Mandela sera exposée à Union Buildings le siège de la présidence à Pretoria, du 11 au 13 décembre. L'Afrique du Sud s'attend à recevoir les chefs d'État du monde entier pour les funérailles de Nelson Mandela, objet d'hommages unanimes venus aussi bien de Chine que du Dalaï Lama, de Téhéran que de Washington. (Belga)