Si l'objet de la réunion est la mise en oeuvre de l'accord institutionnel, "je peux concevoir que je ne n'y sois pas". "En revanche, si l'ambition est plus grande, (...) de montrer la capacité des Wallons et des Bruxellois de se donner un projet cohérent, je ne pourrais comprendre de ne pas être invité", dit-il mardi dans Le Soir. Le journal a annoncé samedi que le président du PS avait lancé des invitations pour une réunion des présidents des partis francophones. La réunion devrait avoir lieu jeudi. L'objet de la réunion, a-t-on appris, n'est pas précisé dans l'invitation. (ALN)

Si l'objet de la réunion est la mise en oeuvre de l'accord institutionnel, "je peux concevoir que je ne n'y sois pas". "En revanche, si l'ambition est plus grande, (...) de montrer la capacité des Wallons et des Bruxellois de se donner un projet cohérent, je ne pourrais comprendre de ne pas être invité", dit-il mardi dans Le Soir. Le journal a annoncé samedi que le président du PS avait lancé des invitations pour une réunion des présidents des partis francophones. La réunion devrait avoir lieu jeudi. L'objet de la réunion, a-t-on appris, n'est pas précisé dans l'invitation. (ALN)