Un mois après l'assaut porté par Joe Biden contre Facebook, accusé ...

Un mois après l'assaut porté par Joe Biden contre Facebook, accusé de "tuer des gens" à cause de fausses informations diffusées sur son réseau, Mark Zuckerberg passe à la contre-offensive: il affirme que depuis le début de la pandémie, environ dix-huit millions de publications douteuses sur les vaccins ont été effacées de Facebook.