"Ce n'est pas parce qu'il y a moins de morts sur nos ro...

"Ce n'est pas parce qu'il y a moins de morts sur nos routes qu'il faut réformer le code de la route." Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, à propos de la limite fixée à 75 hospitalisations par jour pour envisager un assouplissement.