Mauvaise séquence pour le portail de vidéos en ligne de Google. Deux enquêtes, de la BBC et du quotidien britannique The Times, ont révélé que, depuis un an, des c...

Mauvaise séquence pour le portail de vidéos en ligne de Google. Deux enquêtes, de la BBC et du quotidien britannique The Times, ont révélé que, depuis un an, des commentaires pédophiles apparaissaient sous certains films d'enfants publiés sur YouTube. Pis, selon BuzzFeed, quand on tapait " comment avoir " en anglais dans le moteur de recherche, celui-ci suggérait automatiquement " comment avoir du sexe avec des enfants " (un bug rapidement réparé). Il aura fallu que plusieurs marques, comme la Deutsche Bank, HP, Lidl, Adidas ou Mars, annoncent qu'elles retiraient temporairement leurs campagnes publicitaires pour que YouTube réagisse et durcisse sa politique de modération. Ces deux affaires ternissent un peu plus l'image du site, déjà récemment entachée par des détournements hyperviolents de dessins animés.