Mieux protéger les journalistes, leurs sources et les lanceurs d'alerte ? Est-ce encore nécessaire de nos jours ? Nous en sommes convaincus, surtout à la lumière des attaques, harcèlements et intimidations répertoriés en Belgique par le Conseil de l'Europe. C'est pourquoi nous lançons au niveau belge l'association XPress. " X " pour le sparadrap de la censure et " Press " en référence au quatrième pouvoir qui est ciblé. " Express " pour la rapidité de réaction que nous voulons mettre en place dès qu'un(e) journaliste est visé(e).
...