En Europe, seule Dublin dispose d'un poste de prédédouanement américain. Un avant-poste y effectue les contrôles frontaliers de routine ce qui permet, à l'arrivée aux Etats-Unis, de raccour...

En Europe, seule Dublin dispose d'un poste de prédédouanement américain. Un avant-poste y effectue les contrôles frontaliers de routine ce qui permet, à l'arrivée aux Etats-Unis, de raccourcir les files d'attente. Quand elle a entendu Mark Rutte, le Premier ministre néerlandais, vanter Schiphol, concurrent direct de Zaventem, comme deuxième exemple européen possible à ce titre, la députée N-VA An Capoen a interpellé le ministre (MR) des Affaires étrangères, Didier Reynders, pour savoir où en était l'accord de coopération Belgique - Etats-Unis, prévu pour 2018. Avant leur embarquement, les passagers seraient soumis aux contrôles américains en matière d'immigration et de douane ; arrivés aux Etats-Unis, ils seraient ainsi traités comme les passagers d'un vol intérieur. Réponse du ministre : " Les Etats-Unis nous ont fourni un projet d'accord et en juin (dernier), toutes les autorités concernées leur ont fourni une contre-proposition. "