Carillons, bières, marionnettes à tringles, etc., font partie du patrimoine culturel wallon et bruxellois, cela aux côtés du patrimoine immatériel et d'autres traditions que la Fédération Wallonie-Bruxelles a po...

Carillons, bières, marionnettes à tringles, etc., font partie du patrimoine culturel wallon et bruxellois, cela aux côtés du patrimoine immatériel et d'autres traditions que la Fédération Wallonie-Bruxelles a pour mission de valoriser par l'octroi de subventions, après avis favorable de la Commission du patrimoine oral et immatériel. Cette année, sur trois demandes de reconnaissance et deux demandes de subvention, la ministre de la Culture, Bénédicte Linard (Ecolo), dit avoir accordé 1 848 euros à la restauration des Géants de la Ducasse du Faubourg de Messines, à Mons, et 1 236 euros pour l'enregistrement des airs et chants du Cramignon, les danses traditionnelles de la Basse-Meuse. Par ailleurs, la ministre a reconnu le Tour Saint-Vincent de Soignies (procession historique) comme chef-d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel. Le savoir ancestral de la construction en " pierre sèche " est actuellement candidat à la reconnaissance. Un dossier est en cours de rédaction au centre des métiers du patrimoine de l'Agence wallonne du patrimoine.