Le vendredi 2 octobre, Takeda avait convié un groupe de personnes - comprenant notamment une série d'éminents hommes et femmes politiques - à participer à "In their shoes".
...

Le vendredi 2 octobre, Takeda avait convié un groupe de personnes - comprenant notamment une série d'éminents hommes et femmes politiques - à participer à "In their shoes". Catherine Fonk (CdH):"C'est une maladie que je connais bien comme médecin, ayant eu plusieurs patients qui en ont souffert. Mais le vivre de "l'intérieur de leurs chaussures" permet de mieux mesurer combien cette maladie est invalidante dans le quotidien de ces patients. Caroline Taquin (MR):"C'est via ce genre d'action que l'on crée une compréhension de la maladie. Cette journée me permettra de proposer des mesures qui pourraient être prises dans le futur en vue d'améliorer les conditions de vie de ces patients." Laurence Hennuy (Ecolo): "Les MICI sont un problème gênant avec un lourd impact social ; si je devais classer toutes les maladies possibles et imaginables sur une échelle de 1 à 10 sur la base de ce critère, elles seraient tout en haut de la liste! La nuit après l'expérience, j'ai eu du mal à dormir tant cela me taraudait."