Depuis l'année académique 2015- 2016, plus de 500 étudiants de première année de la Haute école libre de Bruxelles - Prigogine, section Assistant social, ont assisté à une séance de conseil communal dans le cadre d'un travail de groupe, sous la houlette du responsable de l'Unité d'enseignement " Enquête communale ", Manuel Abramowicz. Petit florilège de leurs commentaires.
...

Depuis l'année académique 2015- 2016, plus de 500 étudiants de première année de la Haute école libre de Bruxelles - Prigogine, section Assistant social, ont assisté à une séance de conseil communal dans le cadre d'un travail de groupe, sous la houlette du responsable de l'Unité d'enseignement " Enquête communale ", Manuel Abramowicz. Petit florilège de leurs commentaires. " Je me suis rendu compte qu'il était possible d'être plus proche et présent pour sa commune, en allant par exemple s'informer sur ce qui était décidé au conseil communal et sur les projets envisagés pour notre avenir. " (Mouna, Jette). " Je ne pensais pas que l'on puisse parler d'autant de choses différentes, comme par exemple le harcèlement scolaire. Je pensais que ce genre de problème était plutôt discuté lors de réunion à l'école. " (Elodie, Woluwe-Saint-Lambert). " Ce fut une très bonne expérience. [...] Dans mon pays d'origine, la Roumanie, il est très difficile de s'adresser à des politiciens. Pourtant, c'est important de pouvoir prendre contact avec eux, ils sont tout de même élus par les citoyens. " (Loredana, Forest). " J'ai pu remarquer que les postes importants sont majoritairement occupés par des hommes. Je trouverais plus favorable qu'il y ait une égalité. " (Dina, Forest). " J'ai été frappée par la composition. Cette diversité donne le sentiment que la politique est accessible à tous, peu importe nos origines. " (Yousra, Molenbeek). " On avait l'impression d'être dans une cour de récréation. Le bourgmestre oubliait certaines fois son interlocuteur, notamment quand une conseillère de l'opposition lui parlait. Il n'écoutait même pas et préférait rigoler avec sa voisine sans même la regarder. " (Dyhia, Ixelles). " Le comportement des membres du conseil communal m'a laissé sans mots. Jamais je n'aurais imaginé que des mandataires politiques avec des responsabilités importantes puissent se comporter de la sorte. [...] Ils parlaient dans tous les sens, s'interrompaient mutuellement et donnaient le sentiment d'un irrespect total des règles de base de vie en société. " (Silvia, Ixelles). " L'investissement des conseillers communaux n'est pas à remettre en question. [...] Ils prennent le temps d'analyser des dossiers compliqués avec des experts, avant de donner leur accord. " (Marie, Forest). " J'ai pu constater à quel point les conseillers communaux s'investissaient à fond dans leurs missions. Ainsi, ça m'a permis d'avoir une autre image des politiciens. " (Yasmina, Ixelles).