"A bout de souffle, délité organisationnellement, obligé de faire appel à des consultants pour relancer et imaginer un projet pour la Wallonie, le PS apparaît comme un parti d...

"A bout de souffle, délité organisationnellement, obligé de faire appel à des consultants pour relancer et imaginer un projet pour la Wallonie, le PS apparaît comme un parti défait, incapable de rencontrer les défis qui se posent à lui": le froid diagnostic de Pascal Delwit (ULB), paru en néerlandais dans la livraison de novembre de la revue Samenleving en Politiek, risque de faire grincer quelques dents et d'écarquiller quelques yeux, au siège du Parti socialiste, boulevard de l'Empereur. Les écologistes, dont le casting aussi bien que la position durant les négociations auront incontestablement été marqués par moins d'incohérences, liront également avec intérêt les parties de cette analyse qui les concernent. Le tout fera incontestablement date. Une version traduite en français d'"Ecolo et le PS au prisme de la Vivaldi" est disponible sur notre site Internet.