Contacté par un client qui souhaitait acquérir un bien atypique, l'architecte Olivier Provoost n'a pas hésité à lui proposer un ancien entrepôt qu'il avait déjà repéré. " Accessible via une porte cochère au travers d'un immeuble résidentiel situé à front de rue, ce bâtiment inoccupé était en vente depuis un certain temps. L'une des particularités de cet entrepôt était qu'il comportait un petit jardin à l'arrière, une cour à l'avant ainsi qu'une verrière centrale qui l'éclairait. Il présentait donc un grand potentiel. "
...

Contacté par un client qui souhaitait acquérir un bien atypique, l'architecte Olivier Provoost n'a pas hésité à lui proposer un ancien entrepôt qu'il avait déjà repéré. " Accessible via une porte cochère au travers d'un immeuble résidentiel situé à front de rue, ce bâtiment inoccupé était en vente depuis un certain temps. L'une des particularités de cet entrepôt était qu'il comportait un petit jardin à l'arrière, une cour à l'avant ainsi qu'une verrière centrale qui l'éclairait. Il présentait donc un grand potentiel. " Après s'être renseigné sur la faisabilité d'une reconversion de cet entrepôt en bureau et logements, l'architecte a été mandaté par son client pour réaliser la division du bâtiment en quatre unités, à savoir un espace professionnel et trois lofts. Mais cette mission ne s'est pas arrêtée là. Le projet dans sa totalité présente aujourd'hui un espace de bureau et un loft au rez- de-chaussée, ainsi que deux lofts sur le plateau supérieur, dont un est devenu un duplex. La grande toiture plate, entièrement rénovée et isolée, a en effet permis de poser un nouveau volume habitable accueillant des fonctionnalités complémentaires et amenant la surface totale de ce duplex à quelque 260 mètres carrés. " Au niveau urbanistique, l'une des principales difficultés de reconversion d'un tel bâtiment réside dans l'apport de lumière naturelle, poursuit l'architecte. Souvent, il est nécessaire de trancher dans le bâtiment pour y parvenir, ce qui peut freiner, voire empêcher, l'obtention du permis. Ici, nous n'avons pas eu de difficultés à l'obtenir, car nous avions la chance de bénéficier de cette verrière qui a permis de reconvertir le vide intérieur en un coeur lumineux et d'y créer des façades. " La verrière centrale a ainsi été retirée pour faire place à un grand patio fonctionnant comme un puits de lumière. Le premier niveau du duplex distribue un vestiaire, une buanderie, le séjour ainsi que les trois chambres. Les espaces adossés aux façades intérieures, et donc exposés à la lumière naturelle émanant du patio, ont été naturellement consacrés au séjour. Les chambres situées à l'arrière bénéficient elles aussi de la lumière naturelle grâce à la présence du jardin en contrebas. Les salles de bains et les espaces de rangement ont été placés au centre, tout comme l'important équipement de ventilation double flux pour le renouvellement de l'air. Le nouveau volume habitable posé sur la toiture plate accueille pour sa part une cuisine, une arrière-cuisine et une salle à manger. Celle-ci donne sur une plus grande terrasse couverte d'une large surface végétalisée et offrant de belles vues. Réalisation : Olivier Provoost et Marie Raucent (Arts & Architecture). www.artsetarchitecture.be Ce mois-ci dans Je vais Construire - Combiner les énergies fossiles et renouvelables en rénovation - 9 solutions pour amener l'éclairage naturel au coeur de la maison - Vos parents doivent-ils se porter garants de votre crédit ? www.jevaisconstruire.be STEPHAN DEBUSSCHERE