Avant même que n'éclate la Révolution française, une génération " éclairée " de militaires fait son apparition en France. Une modernisation rapide et radicale est à l'oeuvre dans toute la société française, y compris dans l'armée. La jeune garde bouscule toutes les normes, malgré la résistance guindée des maréchaux de la Cour de Versailles. Les jeunes officiers sortent des sentiers battus. Ils pensent différemment et se passionnent pour de nouveaux auteurs. Le chevalier Jean du Teil, entre autres, à qui l'on doit l'ouvrage révolutionnaire De l'usage de l'artillerie nouvelle dans la guerre de campagne. De son côté, l'ingénieur Vaquette de Gribeauval réforme fondamentalement la conception de l'artillerie, en allégeant et rationalisant les armes. Quelques années plus tard, ses avancées aboutiront à une domination absolue de l'artillerie française dans les premières campagnes de la République. D'autres réels chefs-d'oeuvre paraissent dans la foulée de cet esprit novateur, comme les Principes de la guerre de montagnes du lieutenant-général de Bourcet, ou encore l' Essai général de Tactique du général ...