Le Brabant flamand détient la palme des maisons d'habitation et des terrains à bâtir les plus chers en Région flamande. Soit, d'après le SPF Economie et pour la période du premier semestre de 2011, 232 192 euros et 184 euros/m². Une première place qui tient, bien entendu, au chapelet de communes qui entourent la Région de Bruxelles-Capitale. Les villas et les appartements les plus onéreux sont, eux, l'apanage de la Flandre occidentale, qui bénéficie des bons résultats de la côte belge.
...

Le Brabant flamand détient la palme des maisons d'habitation et des terrains à bâtir les plus chers en Région flamande. Soit, d'après le SPF Economie et pour la période du premier semestre de 2011, 232 192 euros et 184 euros/m². Une première place qui tient, bien entendu, au chapelet de communes qui entourent la Région de Bruxelles-Capitale. Les villas et les appartements les plus onéreux sont, eux, l'apanage de la Flandre occidentale, qui bénéficie des bons résultats de la côte belge. La commune la plus chère est Pepingen (360 143 euros pour une maison), qui arrive en 8e place du classement national, toujours d'après le SPF Economie. C'est-à-dire derrière sept communes bruxelloises et juste avant... Lasne. Car, dans le milieu immobilier brabançon, tous les professionnels vous le diront, le Brabant flamand donne le ton et son petit frère wallon lui emboîte le pas. Quoique. Il semble qu'en 2011 les conseils de l'aîné aient plus profité au benjamin, puisque, d'après le baromètre des notaires, le prix moyen d'une maison d'habitation est de 264 072 euros dans le Brabant flamand et de... 276 843 euros dans le Brabant wallon. Contre 201 969 euros et... 204 493 euros pour un appartement. Selon Koen Diegenant, notaire à Buizingen, le sud-ouest brabançon se porte plutôt bien. " En 2010, nous avions rattrapé le retard de 2009, et 2011 a été positive. " Côté prix, il remarque que les villas 4 façades sont difficiles à écouler. " Du moins quand elles dépassent les 450 000 euros. Les 2-façades, elles, partent à 180 000 euros et les 3-façades à 250 000 euros, soit une augmentation de 5 % des prix. " Cela dit, autour de Hal et Dilbeek, " le marché est surtout composé d'appartements. Il y a pas mal de projets en cours et à venir, dont les appartements sont réservés avant même l'octroi des permis, tant la demande est forte ". Et les prix s'en ressentent, " en hausse constante " : 250 000 euros pour un 100m² et 300 000 euros pour un 2-chambres avec garage. Mais le bien le plus précieux reste le terrain. " Il y en a très peu autour de Bruxelles. Vers Lennik et Pepingen, on peut encore trouver des lotissements à quelque 6 à 7 ares, qui se monnaient entre 250 000 et 300 000 euros. "Dans la partie orientale du Brabant flamand, le constat de Bruno Mariens, notaire à Kortenberg, est plus mesuré : " Les biens n'ont pas diminué de valeur, mais c'était plus calme qu'en 2010 en tous les cas. " Et de distinguer l'ouest et l'est de Leuven. " Entre Leuven et Bruxelles, la pression de la capitale fausse les prix. Pour un appartement 2-chambres neuf, on ne trouve plus rien en dessous des 250 000 euros, et des 200 000 euros s'il est ancien. " Même remarque pour les maisons de rangée, comme les 3-façades, pour lesquelles il situe la barre autour des " 250 000, voire 175 000 euros, s'il y a un gros budget rénovation ". Pour les villas, compter entre 400 000 et 500 000 euros. " Elles sont plus difficiles à vendre dès qu'on dépasse les 600 000 euros. " Du côté de Diest et Tirlemont, les prix se font (un peu) plus accommodants. Les terrains, quant à eux, font grimper les moyennes régionales. " Mais est-ce significatif vu le peu d'offres sur le marché ?" Leur prix dépend de leur largeur, qui détermine le nombre de façades de la future maison. Soit " entre 80 000 et 100 000 euros pour 7 m (2-façades), 150 000 euros pour 10-12 m (3-façades), 225 000 euros pour 16 m (4-façades). Plus large, le terrain est divisé, pour plus de rentabilité. " Et passé Diest, " les prix diminuent de 60 %, à tout le moins de moitié ". F. MA.Autour de Bruxelles, le bien le plus précieux reste le terrain