La couronne, l'empreinte qu'elle laisse en Flandre. La monarchie, ses petits et grands privilèges. La famille royale et ses histoires de gros sous. Vlaams Belang, Lijst Dedecker, N-VA : tout ce que la Flandre compte de séparatistes, républicains et/ou populistes en a fait un terrain de chasse. De Wever et les siens participent avec zèle à la traque.
...

La couronne, l'empreinte qu'elle laisse en Flandre. La monarchie, ses petits et grands privilèges. La famille royale et ses histoires de gros sous. Vlaams Belang, Lijst Dedecker, N-VA : tout ce que la Flandre compte de séparatistes, républicains et/ou populistes en a fait un terrain de chasse. De Wever et les siens participent avec zèle à la traque. Couper les vivres à Laurent et à Astrid : au travail. " Un Win for Life octroyé par le Sénat à la famille royale sans qu'elle doive l'acheter ou le gratter. " La N-VA veut en finir avec ce jeu-là. Son sénateur Louis Ide a fait passer le message lors du débat parlementaire sur les dotations à la famille royale, durant l'été 2009. Les nationalistes flamands sont de chauds partisans du service minimum. Que le roi, son épouse et le successeur au trône soient rémunérés sur les deniers publics, soit. Que la reine Fabiola touche une pension, passe encore, pour peu qu'elle soit rabotée : " Elle n'a jamais payé de cotisations sociales. " Mais pour Astrid et Laurent, ça suffit. " Que font ces personnes pour toucher un tel montant ? Qu'Astrid et Laurent soient obligés de travailler pour gagner leur vie. Le travail permet à l'homme de s'extérioriser. " La Fête du roi : rien à voir avec ça. Que les fonctionnaires flamands se croisent les bras le 15 novembre pour cause de Fête du roi dépasse l'entendement de Bart De Wever. " L'autorité flamande n'a rien à voir avec le roi. " Le président de la N-VA suggère une date pour remplacer ce jour férié : le 9 mai, date anniversaire de la signature du traité de Rome. " Il serait plus intéressant de consacrer ce jour férié à une institution tournée vers l'avenir, comme l'Union européenne, que de le coupler à une institution du passé. " Le gouvernement flamand n'a pas suivi son raisonnement. L'écharpe tricolore du maïeur flamand : de très mauvais goût. Député régional flamand, le N-VA Marc Demesmaeker ne supporte plus la vue du noir-jaune-rouge sur l'écharpe maïorale en Flandre. Ces couleurs lui paraissent d'un démodé absolu : " Le lien hiérarchique entre le roi et le bourgmestre appartient au passé. " Un bassin portuaire " Albert II " à Anvers : nooit ! Furax, le député régional Bart De Wever au printemps 2005. N'apprend-il pas que le " Deurganckdok ", aménagé à grands frais par la Flandre, serait rebaptisé " Albert II-dok " ? Ce serait dépasser les bornes : " Le pouvoir fédéral, le roi en tête, ne s'est pas soucié de ce bassin durant des années. Ajouter la plume des efforts flamands au chapeau d'Albert II serait insupportable. " L'affaire en restera là. P. Hx