Quatre mois après la rupture de la coalition du président Félix Tshisekedi avec son prédécesseur Josep...

Quatre mois après la rupture de la coalition du président Félix Tshisekedi avec son prédécesseur Joseph Kabila, le chef de l'Etat a nommé une nouvelle équipe gouvernementale entièrement à sa main. Des semaines de marchandages ont abouti à la mise en place d'un exécutif mosaïque de 56 membres, dont 14 femmes. Des proches des ex-opposants Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba occupent des postes stratégiques et des transfuges de la "Kabilie" sont récompensés. L'acte II du quinquennat Tshisekedi peut commencer.