Il ne se passe pas une semaine sans que le président américain ne fasse parler de lui et cela de façon plutôt négative, via ses tweets notamment. J'en retiens trois récents. D'abord, la stigmatisation de quatre députés de minorités qu'il préfère ne plus voir siéger. Puis le racisme envers un député noir de Baltimore dont la circonscription est, selon lui, " dégoûtante et infestée de rats ". Et la dernière avec la menace de taxer les vins français après la décision de la France de taxer Facebook. En fait, Donald Trump joue continuellement la provocation et ses adversaires semblent désemparés, et sans réponse appropriée. En 1974, malgré un parcours sans embûches, Richard Nixon avait dû démissionner à cause du Watergate. Dans le cas présent, nous avons une multitude de faits qui, additionnés, devraient pouvoir provoquer sa destitution pour comportement inadéquat d'un président des Etats-Unis.

Une réaction à l'actualité ? Le Vif/L'Express : 50, rue de la Fusée, 1130 Bruxelles. Courriel : forum@levif.be. La rédaction raccourcit certaines lettres pour permettre un maximum d'opinions.