Enfin une allusion à la traite négrière arabe (Le Vif du 16 décembre) qui sévit depuis des siècles depuis les côtes orientales de l'Afrique (n'oublions pas, néanmoins, celle qui, simultanément, transitait par le Sahara). Depu...

Enfin une allusion à la traite négrière arabe (Le Vif du 16 décembre) qui sévit depuis des siècles depuis les côtes orientales de l'Afrique (n'oublions pas, néanmoins, celle qui, simultanément, transitait par le Sahara). Depuis quelques années, on nous bassine les oreilles avec l'abominable traite négrière transatlantique sans jamais la moindre évocation de celle qui sévit depuis bien plus longtemps à l'initiative des pays arabes du golfe Persique. La lecture de l'historien sénégalais Tidiane N'Diaye, dans Le Génocide voilé (quel titre bien choisi), est édifiante à ce sujet. Et que dire du déni persistant de tous ces pays victimes et auteurs de ces pratiques épouvantables. "C'est compliqué", d'après ce doctorant saoudien dont vous rapportez les propos. Allons donc! Un peu de courage, les lettrés! Cela me rappelle une carte murale, de confection récente, à l'AfricaMuseum de Tervuren où la traite négrière arabe par l'océan Indien depuis Zanzibar est à peine esquissée quand l'européenne au travers de l'Atlantique y est soulignée à larges traits. Cette vérité historique mérite d'être relatée. Merci d'y avoir contribué.