Le Capitaine Haddock aurait livré plus de 220 jurons pendant toutes ses aventures, injures qui avec le temps sont devenus mythiques. Certaines de ces insultes, comme " bachi-bouzouk " ou " tonnerre de Brest ", sont devenus des classiques de la langue française. La plupart des expressions qu'il utilise ne sont pas de véritables impolitesses dans la langue ordinaire mais bien souvent des mots rares ou inusités (oryctérope, escogriffe, mercantis, protozoaires sapajous, zigomar,à) qui, par leur sonorité incongrue, frappent l'imaginaire du lecteur. Ses injures proviennent aussi des domaines de la connaissance les plus variés ; de la médecine à la théologie, de la botanique aux sciences politiques. La loi sur les publications destinées à la jeunesse ne permettait pas un langage grossier; or H...

Le Capitaine Haddock aurait livré plus de 220 jurons pendant toutes ses aventures, injures qui avec le temps sont devenus mythiques. Certaines de ces insultes, comme " bachi-bouzouk " ou " tonnerre de Brest ", sont devenus des classiques de la langue française. La plupart des expressions qu'il utilise ne sont pas de véritables impolitesses dans la langue ordinaire mais bien souvent des mots rares ou inusités (oryctérope, escogriffe, mercantis, protozoaires sapajous, zigomar,à) qui, par leur sonorité incongrue, frappent l'imaginaire du lecteur. Ses injures proviennent aussi des domaines de la connaissance les plus variés ; de la médecine à la théologie, de la botanique aux sciences politiques. La loi sur les publications destinées à la jeunesse ne permettait pas un langage grossier; or Haddock en tant qu'archétype du marin et capitaine au long cours se devait d'utiliser un langage coloré. D'où l'utilisation de ce subterfuge. La tendance du capitaine Haddock à s'emporter verbalement aurait été inspirée à Hergé par son frère Paul Remi, militaire au vocabulaire souvent corsé. Primate intermédiaire entre le singe et l'homme. (vieilli). Marin visionnaire, François de Haddock utilise ce mot en 1698 pour insulter Rackam le Rouge, avec 186 ans d'avance sur la datation généralement retenue (sic). Pour un héros dessiné tel Haddock, figure admirable de ces vitraux de papier qu'Hergé a laissés à la postérité, il est compréhensible que l'iconoclaste soit le pire ennemi qui puisse exister. Dans Le Crabe aux pinces d'or " iconoclaste " a remplacé " commerce noir ". Un bachi-bouzouk était un soldat mercenaire dans l'ancienne armée ottomane. Recrutés par les sultans, le temps d'une campagne, les bachi-bouzouks formaient une cavalerie redoutable, indisciplinée, et se livraient aux pires exactions. D'où le haddockisme : " bachi-bouzouks des Carpates ". Ces mercenaires étaient surtout originaires du Kurdistan, d'Albanie et de la Haute-Egypte. Var : Espèce de petit bachi-bouzouk, bachi-bouzouk des Carpates. Qui ne sait ni lire ni écrire. Pour Haddock, cette ignorance est particulièrement désolante, car elle interdit de goûter la saveur de ses insultes. Var : analphabète diplômé. Olybrius fut un gouverneur des Gaules qui vécut vers la fin du ve siècle et qui d'après une légende, fit mourir sainte Reine. Au Moyen Age, dans un grand nombre de mystères représentés sur le parvis des cathédrales, il figurait comme un fanfaron. Son nom est demeuré synonyme de bravache, d'homme qui fait le glorieux. Ce terme familier désigne de nos jours celui qui fait le méchant garçon ou l'entendu, et qui n'est en fait que ridicule. Insecte coléoptère à élytres ornés de dix lignes noires, d'un centimètre de long. Le doryphore et sa larve se nourissent de feuilles de pommes de terre et causent de très grands ravages. Durant l'Occupation, " doryphore " fut l'un des surnoms donnés aux soldats allemands, sans doute parce qu'ils réquisitionnaient les pommes de terre. Ce mot, dans Le Crabe aux pinces d'or a remplacé " anthracite ". Ouverture quadrangulaire pratiquée dans la muraille des vaisseaux de guerre servant de passage à la bouche des canons. Mille sabords est un juron familier des marins que le capitaine Haddock emploie constamment en le multipliant à l'infini au gré de ses colères inépuisables La fréquence de l'utilisation de l'expression caractérise à ce point Haddock qu'Abdallah lui en fait son surnom. Construit en 1750 au centre de l'Arsenal, le bagne de Brest laissait peu d'espoir aux évasions des prisonniers. En effet, dès qu'un bagnard était signalé en fuite, le canon du bagne se faisait entendre et à ce signal qui retentissait comme un coup de tonnerre dans la rade, des paysans, comme les bohémiens de Brest, s'armaient et partaient à la recherche du fugitif, avec d'autant plus de célérité qu'une prime en argent, récompensait la capture du fuyard. Découvrez l'ensemble des jurons dans : L'intégrale des jurons du capitaine Haddock par Albert Algoud.PAR F. MAES