Le 23 mai dernier, aux Etats-Unis, la série Lost (ABC) tirait sa révérence au terme de 6 saisons de mystères, d'intrigues à tiroirs et de questionnements cosmogoniques. Le lendemain, c'est 24 heures chrono (FOX) qui tombait le rideau, après neuf ans de lutte antiterroriste menée par son monolithique héros Jack Bauer. Deux séries majeures, qui ont changé la manière de raconter des ...

Le 23 mai dernier, aux Etats-Unis, la série Lost (ABC) tirait sa révérence au terme de 6 saisons de mystères, d'intrigues à tiroirs et de questionnements cosmogoniques. Le lendemain, c'est 24 heures chrono (FOX) qui tombait le rideau, après neuf ans de lutte antiterroriste menée par son monolithique héros Jack Bauer. Deux séries majeures, qui ont changé la manière de raconter des histoires à la télévision - l'une par la confiance qu'elle avait en l'intelligence du public, et l'autre à travers des innovations narratives formelles qui lui ont imprimé un rythme infernal. Depuis leurs épilogues, le paysage audiovisuel mondial paraît bien vide. Cela fait quelques années qu'on cherche en effet une (ou plusieurs) héritière(s) en matière de frissons à Lost et 24 heures chrono - en vain. La grève des scénaristes hollywoodiens de 2007 a marqué un tournant dans la qualité des productions télévisuelles: désormais, on crée des fictions Kleenex vite consommées et vite jetées. L'assurance de ne pas se planter, mais aussi de ne rien révolutionner. Cette rentrée de septembre n'a pas non plus comblé les attentes des téléspectateurs. On y annonçait pourtant la naissance d'une série qui se prétendait la fille (un peu contre nature) de Lost et 24 heures chrono. Malheureusement, The Event (NBC), malgré de nombreuses qualités sur papier, a vite montré ses limites, notamment au niveau de son casting poupées Barbies ôtant toute crédibilité à son histoire de complot. Alors, qu'est-ce qu'on fait maintenant? On attend l'été, et la diffusion de la cinquième saison de Mad Men (AMC), la plus brillante série en cours, même si elle n'a pas les qualités addictives des précitées, ou le printemps pour le nouveau volet de la britannique Skins, qui aura une fois de plus renouvelé intégralement son casting. D'ici là, Boardwalk Empire (HBO), le colossal feuilleton de Martin Scorsese, ainsi que Treme (HBO) et The Walking Dead (adaptation par AMC du comic US du même nom), devraient permettre de patienter sans déplaisir. MYRIAM LEROYDepuis leurs épilogues, le paysage audiovisuel mondial paraît bien vide