Suite des révélations du Vif/L'Express et de Knack sur la manière dont les tests sérologiques ont été négociés et validés par l'Agence des médicaments et prod...

Suite des révélations du Vif/L'Express et de Knack sur la manière dont les tests sérologiques ont été négociés et validés par l'Agence des médicaments et produits de santé (Afmps) : après avoir interrogé le ministre Philippe De Backer (Open VLD) sur le sujet, la députée N-VA Frieda Gijbels, elle-même issue du milieu médical, a introduit, à la Chambre, une demande d'audition. Celle-ci concerne les responsables de l'Afmps qui vont devoir s'expliquer sur les contrats négociés, notamment avec la firme italienne DiaSorin, dont le test acheté à un million d'exemplaires - avec une garantie de paiement, même si les labos ne le commandaient pas - est controversé dans la communauté des biologistes cliniques. Le directeur général Hugues Malonne est attendu le 7 juillet en commission Santé.