Le temps passé devant un écran a augmenté de façon exponentielle en 2020: le télétravail est devenu la norme, les réunions professionnelles se font par appel vidéo et, comble de malheur, la télévision et les jeux vidéo ont remplacé nos loisirs à l'extérieur. D'après une enquête du bureau d'études néerlandais Multiscope auprè...

Le temps passé devant un écran a augmenté de façon exponentielle en 2020: le télétravail est devenu la norme, les réunions professionnelles se font par appel vidéo et, comble de malheur, la télévision et les jeux vidéo ont remplacé nos loisirs à l'extérieur. D'après une enquête du bureau d'études néerlandais Multiscope auprès de plus de 1000 personnes, nous passons aujourd'hui trois heures de plus devant un écran qu'avant la crise du coronavirus. En parallèle, les plaintes oculaires ont augmenté de façon spectaculaire: un quart des sondés rapportaient ainsi davantage de fatigue, de sécheresse oculaire, de sensation de brûlure aux yeux ou de vision trouble. D'aucuns pensent se protéger par le port de lunettes filtrant la lumière bleue. Or, les experts ne sont pas convaincus de leur utilité, soulignant que les plaintes tiennent davantage à une surcharge des muscles oculaires qu'à la lumière de l'écran proprement dite. Mieux vaut respecter quelques conseils: comme maintenir une distance suffisante entre vos yeux et l'écran: 30 à 40 centimètres environ pour une tablette ou smartphone et 50 à 60 centimètres pour un écran d'ordinateur. Ajustez la luminosité de l'écran en fonction de la lumière ambiante, faites la chasse aux reflets et évitez d'utiliser vos écrans dans l'obscurité. En cas de sécheresse oculaire, utilisez un humidificateur d'air ou des larmes artificielles (disponibles en pharmacie). Enfin, appliquez la règle des 20-20-20 pour détendre régulièrement les muscles oculaires: toutes les 20 minutes, regardez durant 20 secondes un objet situé à au moins 20 mètres de distance.