Cela sonne comme une victoire pour Michel Daerden (PS). Après avoir été éjecté d'Ans par son héritier putatif, Stéphane Moreau (PS), et avoir finalement consenti à se présenter aux élections d'octobre dans la commune voisine de Saint-Nicolas, il devrait prendre la tête d'une nouvelle filiale du groupe Tecteo (énergie, communication), dirigé par son ancien tombeur. S'il n'avait pas été rattrapé par son problème de santé, il aurait été à la fois le président et l'administrateur délégué de W Fin, une société chargée de gérer les participations financières du groupe Tecteo. En politique comme en affaires, Michel Daerden était donc rétabli. Ainsi l'avait voulu Stéphane Moreau.
...

Cela sonne comme une victoire pour Michel Daerden (PS). Après avoir été éjecté d'Ans par son héritier putatif, Stéphane Moreau (PS), et avoir finalement consenti à se présenter aux élections d'octobre dans la commune voisine de Saint-Nicolas, il devrait prendre la tête d'une nouvelle filiale du groupe Tecteo (énergie, communication), dirigé par son ancien tombeur. S'il n'avait pas été rattrapé par son problème de santé, il aurait été à la fois le président et l'administrateur délégué de W Fin, une société chargée de gérer les participations financières du groupe Tecteo. En politique comme en affaires, Michel Daerden était donc rétabli. Ainsi l'avait voulu Stéphane Moreau. Cela dit, l'empire que l'ancien ministre fédéral des Pensions devrait intégrer n'en finit pas de susciter des questions. La récente man£uvre de Stéphane Moreau consistant à transférer les principales activités de l'intercommunale Tecteo dans deux sociétés anonymes totalement contrôlées par l'intercommunale liégeoise reste une énigme. Où est la plus-value liée à la création de Resa Services SA (réseaux de gaz et d'électricité) et de Tecteo Services SA (Voo, les éoliennes, etc.) ? A première vue, permettre à l'homme fort du PS liégeois de cumuler son poste de bourgmestre d'Ans avec la direction d'une entreprise, dès lors que celle-ci échappe, depuis le 1er juillet, aux règles wallonnes sur le cumul des mandats publics. Cette opération, avalisée par les représentants CDH (Dominique Drion) et MR (Roger Sobry) au conseil d'administration de Tecteo Group, le 12 juin, aurait rendu furieux tant Benoît Lutgen, président du CDH, que Didier Reynders, le toujours grand manitou du MR. D'autres lézardes apparaissent au niveau liégeois. Lors d'un récent conseil communal de la Cité ardente, Jean-Pierre Grafé (CDH) avait relevé que cette transformation avait pour inconvénient de rendre plus facile l'acquisition des beaux morceaux de Tecteo par un groupe privé. " Une OPA sur une intercommunale n'aurait pas été possible. En société anonyme, elle devient un oiseau pour le chat ", s'inquiétait alors le conseiller communal Grafé. Que va faire l'as des chiffres dans cette galère ? Michel Daerden devrait siéger aux côtés de deux administrateurs, le directeur financier et le secrétaire général de Tecteo. Après les élections communales d'octobre, il est prévu qu'il prenne aussi la présidence et devienne administrateur délégué d'Ecetia Finances, une des quatre divisions de l'ancienne SLF (Société liégeoise de financement), le holding financier public liégeois. Or voilà que Belfius Banque et Ethias, les deux plus importants souscripteurs (près de 70 %) d'Ecetia Finances, ont décidé de se retirer du capital de celle-ci. Un rapprochement avec la filiale de Tecteo, W Fin, qui a grosso modo le même objet qu'Ecetia Finances, peut se justifier. Un même président pourrait faciliter les choses. Mais, dans le dossier Tecteo, on en est réduit aux conjectures. De la même manière que l'opération de transformation de Tecteo Group en quasi-société privée a été imaginée dans le plus grand secret et mise en £uvre au pas de charge par Stéphane Moreau, le vrai tableau d'ensemble de la réorganisation des intercommunales liégeoises de développement n'apparaît pas clairement. En attendant, l'homme qui devrait jouer un rôle stratégique dans cette délicate partie est dans le coma et son remplaçant - un socialiste, forcément - n'est pas encore connu. Une perle rare... Marie-Cécile Royen" En société anonyme, Tecteo devient un oiseau pour le chat "