Dès le début de son mandat, la ministre fédérale des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD), s'est attelée à la mise en réseaux des hôpitaux et a signé un pacte avec une industrie pharmaceutique boulimique, dans l'espoir de faire baisser de deux milliards d'euros la facture santé de l'Etat. Les suppléments d'honoraires à charge des patients ? La ministre ne voulait pas en discuter, bien qu'elle ait posé quelques jalons dans cette direction avec les soins à basse variabilité (au forfait), qui restent néanmoins susceptibles, en chambre individuelle et en cas de complications, d'être accompagnés de suppléments.
...