Le piteux spectacle offert par certains supporters d'Anderlecht, en particulier, d'autres clubs se distinguant également par leur racisme antinoir et leur violence gratuite, p...

Le piteux spectacle offert par certains supporters d'Anderlecht, en particulier, d'autres clubs se distinguant également par leur racisme antinoir et leur violence gratuite, pose plusieurs questions. Tout d'abord, qui finance les nombreuses forces de l'ordre réquisitionnées pour ce qui reste un sport et une détente ? Certains de vos confrères répondent que ce sont les clubs organisateurs de ces joutes fraternelles ! Quid de la vérité ? Ensuite, comment justifier le nombre important de visages masqués en tribune alors qu'en Belgique, excepté le jour de carnaval, il est interdit de se voiler la face dans des manifestations publiques ? Comment expliquer que ces pauvres olibrius se baladent avec des fumigènes ? Comment ne sont-ils pas interdits de stade ? Quand les autorités vont-elles prendre les mesures adéquates ? L'argent du foot-business peut-il tout dédouaner ?