Ce qu'on aimera

Signe tangent d'une certaine féminisation du dressing masculin, l'imprimé squattera dès la saison prochaine toutes les pièces du vestiaire, les créateurs n'hésitant pas à faire appel à de nouvelles technologies d'impression numérique pour proposer des motifs tantôt hyperréalistes - comme ces photos noir et blanc de temples grecs sur des tee-shirts Dolce & Gabbana - tantôt complètement abstraits chez Versace, Fendi ou Givenchy. Omniprésentes chez Dries Van Noten qui en a fait le fil rouge de toute sa collection, les fleurs se porteront mêm...

Signe tangent d'une certaine féminisation du dressing masculin, l'imprimé squattera dès la saison prochaine toutes les pièces du vestiaire, les créateurs n'hésitant pas à faire appel à de nouvelles technologies d'impression numérique pour proposer des motifs tantôt hyperréalistes - comme ces photos noir et blanc de temples grecs sur des tee-shirts Dolce & Gabbana - tantôt complètement abstraits chez Versace, Fendi ou Givenchy. Omniprésentes chez Dries Van Noten qui en a fait le fil rouge de toute sa collection, les fleurs se porteront même en total look mais en mélangeant toutefois les espèces, comme chez Gucci (photo), qui ose même proposer des costumes parés de fleurs vénéneuses aux couleurs éclatantes.Si la frontière entre travail et loisir semble de plus en plus ténue, le costume reste pourtant la pièce indétrônable de la garde-robe de l'homme moderne. Un deux-pièces qui s'allège, tirant même vers le pyjama d'intérieur - dans la continuité de l'une des tendances lourdes de l'hiver 13-14 - lorsqu'il est revisité, comme chez Versace ou Frankie Morello, dans des matières soyeuses. Des coupes nouvelles - col Mao, boutonnage latéral sur le haut du torse - font aussi leur apparition. Les vestes se raccourcissent - chez Corneliani et Ermenegildo Zegna (photo) - et les pantalons virent au bermuda, voire au minishort porté comme chez Dior avec des bottines et des chaussettes foncées. La femme 2014 aura l'allure athlétique. Maillot de basketteur, short de running, jupe de patineuse ou jambières de foot en maille rayée : le look sportswear se déclinera sous toutes ses facettes, si l'on en croit Tommy Hilfiger (photo), Lacoste et Marni. Pour les plus paresseuses, l'inspiration sera à chercher du côté du rose poudré, une teinte aussi douce que sucrée. A moins de jouer la carte du tribal, puisque les créateurs seront nombreux à voyager dans le folklore japonais, latino et africain, à la recherche d'imprimés graphiques, de broderies précieuses, de bijoux ethniques... Une tendance revue et corrigée de façon moderne et urbaine. L'art ne cesse d'inspirer la mode. La saison prochaine, les coups de pinceaux se traceront à même les looks, comme chez Prada (photo), Céline, Hermès et Gucci, tandis que les carnets de croquis se porteront, tels des accessoires, chez Chanel. Autres grandes tendances à jouer les prolongations en 2014 ? Les années 90, chères à la jeune génération de créateurs, qui convoqueront volumes oversized, logos à foison, salopettes, pantalons en cuir matelassé... Les carreaux noir et blanc ne seront pas non plus en reste, sans oublier l'imprimé jungle, les teintes dorées et effets irisés. Pour sûr, l'année qui vient brillera de mille feux ! ISABELLE WILLOT; CATHERINE PLEECK