"Préférences" pour l'économie sociale
...

"Préférences" pour l'économie socialeFaire connaître aux consommateurs les petites et moyennes entreprises d'économie sociale et les amener à y acheter des biens et services à plus-value sociale, tel est le but de Préférences. Ce guide, publié par la Fondation Roi Baudouin, en collaboration avec Solidarité des alternatives wallonnes (SAW), répertorie plus de 3 000 entreprises actives dans 46 secteurs d'activités. Il est diffusé gratuitement. Par ailleurs, dans le même esprit, le Parlement a voté une loi visant à promouvoir une production socialement responsable. Dès le 1er septembre prochain, un label social pourra être apposé sur les produits des entreprises qui répondent notamment aux critères de l'Organisation internationale du travail (OIT). Pour des informations sur les entreprises d'économie sociale: SAW. Tél.: 071-53 28 30. La loi sur le label social a été votée le 27 février dernier et a été publiée au Moniteur du 26 mars dernier.Le congé parentalDepuis le 1er février, le congé parental s'est enrichi de nouvelles possibilités qui permettent aux travailleuses et travailleurs intéressés de le prendre de manière mieux adaptée à leurs desiderata. Il peut être pris jusqu'à l'âge de 4 ans de l'enfant, il peut être pris à raison d'un mi-temps (pendant 6 mois au lieu de 3 mois si l'interruption est totale), il peut prendre la forme d'un cinquième temps pendant 15 mois, etc. Il s'agit d'un droit qui, sauf exceptions, ne peut être refusé par l'employeur et, pendant toute sa durée, le parent est protégé contre le licenciement. L'allocation pour congé parental s'élève actuellement à 536,65 euros par mois.Le ministère fédéral de l'Emploi et du Travail vient de sortir un folder explicatif sur le congé parental dans le secteur privé. Il comporte toutes les informations utiles, les procédures, les adresses de contact, etc.Rens.: le dépliant Le congé parental... en bref peut être obtenu gratuitement au Service des publications du ministère fédéral de l'Emploi et du Travail, 51, rue Belliard, 1040 Bruxelles Tél.: 02-233 42 14. Fax: 02-233 42 36. E-mail: publi@meta.fgov.be Il peut aussi être commandé directement sur le site: http://www.meta.fgov.beFavoriser les relations entre culturesLa brochure Métiss'Ages: rapports croisés entre générations et cultures reprend l'essentiel des textes et des références produits lors des quatre journées du colloque "Métiss'Ages" organisé par le Service de l'éducation permanente de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Le recueil s'adresse aux enseignants, aux éducateurs et aux travailleurs du secteur associatif et culturel. Il est gratuit quand il peut servir de support à des cours, des activités pédagogiques, des modules de formation, des animations... Rens.: Service de l'Education permanente de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Tél.: 02-413 25 32.Déductions fiscales pour les allocataires sociauxLes allocataires sociaux peuvent déduire de leurs impôts certaines sommes plus ou moins importantes selon qu'eux-mêmes ou leur conjoint disposent ou non d'autres revenus professionnels. Ces déductions sont indexées depuis l'exercice 2000. Pour l'exercice 2003 (revenus perçus en 2002), les montants déductibles seront les suivants: - Maladie (allocation légale): 2 036,14 euros pour les isolés et 2 302,05 euros pour les personnes mariées. - Prépension ("ancien régime"): 2 872,17 euros pour les isolés et 3 138,08 euros pour les mariés. - Pension, chômage et autres revenus: 1 586,19 euros pour les isolés et 1 852,08 euros pour les personnes mariées.Un dossier médical pour tousDepuis le 1er mai, tous les patients sont invités à choisir un médecin généraliste afin qu'il tienne à jour un dossier médical global (DMG). Jusqu'ici, cette pratique de fidélisation, ayant pour but d'avoir une vue d'ensemble sur les examens pratiqués, était limitée à certaines catégories de patients: les plus de 60 ans depuis 1999 et les plus de 50 ans depuis 2000. Elle a donc été étendue à tous. Il ne s'agit pas d'une obligation, mais ceux qui y recourent bénéficient d'un incitant intéressant puisque les consultations leur coûteront 30 % moins cher, l'intervention personnelle non remboursée (le ticket modérateur) étant réduite d'autant. Cette réduction ne vaut pas pour les visites à domicile (sauf pour les plus de 74 ans et les malades chroniques). L'ouverture du DMG coûte 12,72 euros mais est remboursée par la mutuelle. En ouvrant un DMG, le patient s'engage à faire traiter tous ses problèmes médicaux en premier lieu chez un généraliste en vue de prévenir les examens superflus ou des traitements contradictoires. Néanmoins, le remboursement avantageux reste acquis - provisoirement, assure-t-on - même si on consulte un autre généraliste que celui qui gère le dossier médical global.