Echanger ses anciens timbres fiscaux
...

Echanger ses anciens timbres fiscauxDepuis le 1er janvier dernier, seuls sont valables les timbres fiscaux en euro. Les personnes qui possèdent encore des timbres en franc belge peuvent se faire rembourser. A cet effet, elles doivent, avant le 31 décembre 2003, déposer ces timbres au bureau d'enregistrement ou au bureau des recettes domaniales compétent. Elles peuvent également demander de les échanger contre des timbres en euro en introduisant, avant le 1er janvier 2004, une demande au bureau compétent en matière de droit de timbre dans le ressort de leur domicile .Acheter, épargner et voyager autrementHabitués à comparer les prix, à décoder les sigles, à veiller à la qualité de leurs achats, les consommateurs deviennent de plus en plus "responsables". Ils sont aussi de plus en plus nombreux à vouloir acheter, épargner, voyager de manière respectueuse de la dignité humaine, en évitant les produits fabriqués dans des conditions qui avilissent l'homme et dégradent la planète, en choisissant des agences qui privilégient la découverte d'une culture ou de la nature dans le respect de tous. Mais comment faire ? Où aller ? Les réponses se trouvent dans Le Guide du consommateur responsable réalisé par Milène Leroy et publié par Marabout. Prix: 7,90 euros (319 francs). Aide et écoute par téléphoneLes personnes qui désirent trouver aide et écoute de manière gratuite et anonyme peuvent téléphoner, jour et nuit, au 107. Des bénévoles de Télé-Accueil se tiennent en permanence à leur disposition.Six postes d'accueil fonctionnent en Wallonie et à Bruxelles et ils doivent faire face à une demande croissante. Pour y répondre, Télé-Accueil Liège recrute des collaborateurs bénévoles, discrets et disponibles, au terme d'un entretien personnalisé, d'une formation à l'écoute de soi et des autres d'une période de stage. Les bénévoles sont alors insérés dans une équipe encadrée par des professionnels qui assurent également une formation continue. Le prochain séminaire de formation débute en mars 2002.Rens.: Télé-Accueil Liège, les mardis et vendredis, de 10 à 15 heures. Tél. : 04-342 77 78.Médecin de garde via le 1307Quand un problème de santé se pose durant les week-ends ou les jours fériés, ou même la nuit, il n'est pas toujours aisé de trouver un médecin de garde. Pour remédier à ce problème, l'ordre des médecins et Belgacom ont passé un accord : il est désormais possible de se procurer le numéro de téléphone du médecin de garde le plus proche de son domicile en formant le numéro des renseignements, soit le 1307 pour les francophones (le 1207 pour les néerlandophones). Le service fonctionne vingt quatre heures sur vingt-quatre. Le coût de la communication s'élève à 1,12 euro. Il n'y a toutefois pas de garantie absolue d'obtenir le renseignement, car dans certaines régions, le système n'a pas encore été mis au point. Les répondeurs des médecins ainsi que des services de garde régionaux fournissent également les coordonnées des médecins (au prix d'une communication normale) tandis que le service 100 indique les dentistes qui sont de garde le samedi (entre 14 et 16 heures) et les dimanches et jours fériés (entre 10 et 12 heures).Chiens muselés dans les trainsLa mesure ne sera pas appliquée de manière trop rigide mais elle est entrée en vigueur au début du mois de février à la SNCB: les chiens accompagnant les voyageurs doivent porter une muselière ou séjourner dans une cage tout au long des trajets en train. Le règlement ne fait pas de différence entre les races et les calibres: tous les chiens sont concernés, les petits caniches comme les bulldogs. Il admet cependant une exception: les chiens d'assistance pour personnes aveugles ou handicapées, puisqu'une de leurs tâches peut consister à ramasser un objet, à reporter la laisse à leur maître, etc. La SNCB veut, dans un premier temps, informer les voyageurs des nouvelles dispositions avant de sévir contre cette clientèle à laquelle elle vend 70 000 billets par an.Nids de guêpes : enlèvement gratuitLe gouvernement va revoir les obligations des services (Protection civile et service incendie) chargés de prêter assistance à la population . Un projet de loi va modifier la liste des prestations que les communes facturent obligatoirement aux contribuables qui y font appel. C'est ainsi que, si la loi est votée dans les délais, la neutralisation des nids de guêpes, payante jusqu'ici, sera gratuite dès l'été prochain.