Flâner dans les vieux quartiers
...

Flâner dans les vieux quartiersDans le monde de l'architecture, Bruxelles a longtemps eu le triste privilège d'être citée comme l'exemple type d'une ville défigurée, une cité dont le patrimoine était largement laissé en déshérence. Aujourd'hui, d'anciens quartiers trop longtemps abandonnés suscitent un nouvel intérêt, moteur d'un important phénomène de rénovation urbaine. Trois géographes (Mathieu Van Criekingen, Jean-Michel Decroly et Christophe Guisset) et un licencié en tourisme (François Verdin) ont analysé ce phénomène, les dynamiques qu'il met en oeuvre et les importants impacts sociaux qu'il entraîne. De leur travail est née une brochure, Itinéraire de la rénovation des quartiers anciens de Bruxelles, la 32e de la série Hommes et paysages éditée par la Société Royale belge de géographie. Elle propose plusieurs parcours détaillés et illustrés, soit huit kilomètres de promenade à travers les rues du Pentagone et de Molenbeek. Une introduction générale permet au visiteur de bien cerner les différents aspects du thème traité et de profiter au mieux des balades suggérées. La brochure est en vente en librairie. Prix : 302 francs (7,50 euros). Rens.: Société royale belge de géographie. Tél.: 02-650 50 79. Fax:02-650 50 92. E-mail: bwayens@ulb.ac.beEtre jeune et vivre avec le diabèteEn Belgique, 40 000 personnes environ vivent avec un diabète qui nécessite des injections quotidiennes d'insuline (diabète de type 1). Des adolescents, des enfants et même des nourrissons peuvent souffrir de cette maladie qui bouleverse profondément leur vie et celle de leurs proches. C'est à leur intention et à celle de leurs familles qu'une trentaine de spécialistes ont rédigé le Nouveau guide du jeune diabétique. Coordonné par le Dr Ernould, diabétologue, pédiatre (ULg), le guide veut aider le jeune patient à assumer sa maladie de manière autonome. Les auteurs, tous actifs dans des Centres conventionnés en diabétologie pédiatrique, ne délivrent donc pas de " recettes ", mais veulent inscrire cet ouvrage dans le droit fil de l'action pédagogique menée par leurs centres. Le guide est remis gratuitement aux patients des centres conventionnés.Paternité et adoption: congés plus longsLa loi du 10 août 2001 destinée à mieux concilier l'emploi et la qualité de la vie privée (loi publiée au Moniteur belge du 15 septembre 2001) prévoit plusieurs modifications relatives aux interruptions de carrière. C'est ainsi que les congés de paternité et d'adoption sont allongés: ils passent de trois jours à dix jours à prendre dans les trente jours qui suivent l'accouchement ou l'adoption. Le nouveau papa conserve son salaire durant les trois premiers jours de ce congé. Pour les sept jours suivants, il perçoit une allocation de l'assurance soins de santé. Mettre le casqueRouler à vélo, c'est bon pour l'environnement, c'est bon pour la santé. Malheureusement, cette dernière affirmation souffre de nombreuses exceptions car vélo et sécurité ne vont pas toujours de pair. De nombreux cyclistes sont victimes d'accidents de la circulation. Dans ces cas-là, le port du casque permet d'alléger considérablement la gravité des blessures. Les parents qui souhaitent acheter un casque à leurs enfants peuvent obtenir un bon de réduction de 150 francs (3,7 euros) auprès de l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR).Rens.: IBSR, 1405, chaussée de Haecht, à 1130 Bruxelles. Tél.: 02-244 15 11.Manuel du cyclisteL'IBSR publie également un Manuel du cycliste qui reprend toutes les informations utiles à un cycliste avisé : ce qu'il doit savoir du Code de la route, le comportement adapté au déplacement à vélo dans la circulation, les exigences de visibilité, des conseils relatifs à la prévention du vol de vélo, aux assurances à souscrire, à l'achat d'un vélo neuf ou d'occasion, etc.Rens.: IBSR, 1405, chaussée de Haecht, à 1130 Bruxelles. Tél.: 02-244 15 11.Assignation postale: c'est finiLa Poste a pris la décision de supprimer définitivement l'assignation postale et de la remplacer par un chèque circulaire à partir du 17 décembre prochain. Ce chèque, en plus des frais de confection de 26 francs, peut faire l'objet de frais d'encaissement variables selon les organismes financiers. Concrètement, il ne sera donc plus possible d'effectuer de paiements par assignation postale à partir du 11 décembre 2001. La mesure concerne directement les personnes qui percevaient leurs indemnités de chômage par assignation postale. A partir de décembre, elles les recevront automatiquement par chèque circulaire. Pour éviter cette mesure, les personnes concernées doivent fournir à leur centre de service habituel, avant le 10 décembre 2001, un numéro de compte financier où ces indemnités pourront leur être versées par voie bancaire.