Le 5 mai 2016, les Londoniens élisaient à leur tête un quasi-inconnu, fils d'un conducteur d'autobus pakistanai...

Le 5 mai 2016, les Londoniens élisaient à leur tête un quasi-inconnu, fils d'un conducteur d'autobus pakistanais. Un an plus tard, ils sont reconnaissants à Sadiq Khan d'avoir introduit le " Night Tube " - l'ouverture d'une partie du métro, la nuit, durant le week-end - et d'avoir déclaré la guerre aux véhicules les plus polluants. Mais ils vantent surtout le charisme fédérateur de ce musulman pratiquant et tolérant, défenseur notamment du mariage pour tous. Sa popularité est telle que certains le décrivent comme un " Barack Obama européen ". M. E.