Certaines femmes sont convaincues que le cancer du sein les attend au tournant parce que leur maman ou leur tante en a été victime, mais ce n'est pas forcément vrai. Le fait qu'il y ait un autre cas dans la famille accroît certes un peu le risque, mais pas d'une façon disproportionnée... sauf lorsqu...

Certaines femmes sont convaincues que le cancer du sein les attend au tournant parce que leur maman ou leur tante en a été victime, mais ce n'est pas forcément vrai. Le fait qu'il y ait un autre cas dans la famille accroît certes un peu le risque, mais pas d'une façon disproportionnée... sauf lorsqu'il est question d'une forme héréditaire, ce qui est rarement le cas. À l'inverse, d'autres se croient à l'abri parce que "ce n'est pas dans la famille", et bien à tort, puisque 7 patientes sur 10 ne présentent aucune prédisposition familiale. Il est donc important que nous restions toutes attentives aux signaux d'alarme susceptibles de trahir la présence de la maladie. Dans environ la moitié des cas (mais pas toujours), il s'agira de la fameuse petite boule dans le sein dont tout le monde a déjà entendu parler. Ce n'est toutefois pas le seul signe qui devrait vous mettre la puce à l'oreille, car une tumeur mammaire débutante peut aussi se manifester sous d'autres formes, comme un renflement juste sous la peau du sein ou dans le creux de l'aisselle. À l'inverse, on peut aussi observer une zone creuse ou une déformation du sein, une rétraction ou un écoulement au niveau du mamelon, une peau irrégulière avec des desquamations ou encore une simple plaque rouge. Au total, 9 signaux d'alarme peuvent trahir la présence d'un cancer du sein (voir dessins) et sur lesquels Pink Ribbon asbl s'efforce chaque année de braquer les projecteurs grâce au soutien des joueurs de la Loterie Nationale.