Haro sur les obèses, les fumeurs, les léthargiques, les malades ! La vie réussie se mesure à l'aune d'une vieillesse maîtrisée. Mais pas seulement : exit la chirurgie plastique aux résultats douteux. Trop lourde, trop chère, trop risquée. Trop formatée surtout. L'écologie est à l'honneur, les clients veulent du naturel.
...

Haro sur les obèses, les fumeurs, les léthargiques, les malades ! La vie réussie se mesure à l'aune d'une vieillesse maîtrisée. Mais pas seulement : exit la chirurgie plastique aux résultats douteux. Trop lourde, trop chère, trop risquée. Trop formatée surtout. L'écologie est à l'honneur, les clients veulent du naturel. Et ils le font savoir. Cette année en France, par exemple, pour la première fois depuis l'invention de la liposuccion, les opérations de chirurgie plastique devraient reculer de plus de 10 %. A l'inverse, la médecine anti-âge (injections de Botox, peeling, coaching alimentaire, crèmes antirides, etc.) est plébiscitée : l'activité du secteur a été multipliée par sept en dix ans. Il y a quatre ans, plus du tiers des candidats au rajeunissement passaient par le billard. La proportion a été divisée par trois. Moins chers que leurs confrères chirurgiens, les médecins anti-âge peuvent s'attendre à voir leur chiffre d'affaires (5,25 milliards d'euros dans le monde en 2008) progresser de plus de 12 % d'ici à 2012. Aux Etats-Unis, déjà, les traitements légers représentent 80 % des actes de spécialistes. La quête de perfection n'est certes pas nouvelle - Grecs et Romains portaient bien avant nous la beauté au pinacle. Elle tient de nouveaux arguments. L'espérance de vie, d'abord. Les progrès de la médecine, ensuite. Mais aussi, et peut-être surtout, estiment les sociologues, l'effondrement des croyances. Ni Dieu, ni loi, ni leader politique, ni maître ne suffisent plus à donner un sens à sa vie. Faute de meilleur rempart contre l'adversité, et parce que la vie peut durer plus encore que l'on ne l'avait imaginé, " l'individu se construit un destin en façonnant son corps ", analyse la philosophe française Isabelle Queval. L'investissement est à la hauteur de l'espoir. Celui de sortir de sa vie " par le haut ", beau, tonique, autonome, maître de ses mouvements comme de son apparence. Insensible à l'usure des années. Vivant. Immortel ? Le Vif/L'Express s'est penché sur ces nouvelles fontaines de jouvence : 12 techniques parmi les plus en vogue ont été passées au crible et soumises à l'avis d'un panel d'experts indépendants. Surprise ! huit ont reçu leur feu vert. Quatre n'ont pas obtenu leur sésame. Si plus personne - ou presque - ne se prive de donner, de temps à autre, un coup de pouce à la nature, la quête d'une jeunesse éternelle va de pair avec la prudence et le respect des lois du corps. l J. J.Dossier réalisé par Laurence Debril, Julie Joly et Estelle Saget, avec dominique albertinila quête d'une jeunesse éternelle mais pas sans le respect du corps