Pour Darwin, "l'homme n'aurait jamais atteint sa place prépondérante dans le monde sans l'usage de ses mains". Hier, nos mains se poignaient en guise de salut, de respect, en vue de sceller un accord. La signatur...

Pour Darwin, "l'homme n'aurait jamais atteint sa place prépondérante dans le monde sans l'usage de ses mains". Hier, nos mains se poignaient en guise de salut, de respect, en vue de sceller un accord. La signature est l'expression d'un consentement et la main l'émissaire d'une conscience. Ce sont elles qui nous permettent d'exercer notre savoir-faire et d'en tirer des revenus: cuisiner, servir à boire, couper des cheveux, toiletter un chien et sortir son portefeuille. Elles désignaient l'artisanat (fait à la main) ou l'oisiveté (le poil dans la main). Ce sont elles qui rendent agréables les caresses et l'affection, qui permettent aux croyants de pratiquer la prière et à chacun de manifester ses condoléances, qui permettent aux enfants d' écrire et pratiquer une activité sportive, de donner du pain à ceux qui n'en ont pas. Nos mains sont aujourd'hui bien suspectes, [...], accusées de propager la mort et la souffrance, condamnées à l'inutilité d'une publication vaine et désenchantée sur son smartphone. Il est urgent de reprendre notre vie en main.