Depuis quelques années, vous avez droit à une indemnité forfaitaire de 0,15 euro par kilomètre du trajet domicile-lieu de travail que vous parcourez en pédalant. Cette indemnité vous est versée par votre employeur, qui peut ainsi déduire l'intégralité du montant au titre de frais professionnels. Une situation gagnant/gagnant, donc. C'est d'ailleurs également le cas des dirigeants d'entreprise indépendants qui perçoivent de leur société une indemnité vélo pour les kilomètres parcourus entre leur domicile et leur lieu de travail.
...

Depuis quelques années, vous avez droit à une indemnité forfaitaire de 0,15 euro par kilomètre du trajet domicile-lieu de travail que vous parcourez en pédalant. Cette indemnité vous est versée par votre employeur, qui peut ainsi déduire l'intégralité du montant au titre de frais professionnels. Une situation gagnant/gagnant, donc. C'est d'ailleurs également le cas des dirigeants d'entreprise indépendants qui perçoivent de leur société une indemnité vélo pour les kilomètres parcourus entre leur domicile et leur lieu de travail. Dans la " loi de relance économique " publiée au Moniteur belge du 19 mai 2009 figure une mesure destinée à encourager encore davantage l'utilisation du vélo. L'indemnité forfaitaire est en effet portée à 0,20 euro par kilomètre, et ce, depuis le 1er janvier 2009. Peut-être pensez-vous qu'elle est réservée aux cyclistes fanatiques qui n'habitent pas trop loin de leur lieu de travail et qui bravent régulièrement les intempéries et le vent pour se rendre à vélo à leur travail ? Rien n'est moins vrai. Votre employeur peut en effet également vous verser une indemnité non imposable de 0,20 euro par kilomètre pour la distance parcourue à vélo entre votre domicile et la gare où vous prenez le train ou le bus à destination de votre lieu de travail, ainsi que pour le retour de la gare à votre domicile. Idem, par exemple, pour les déplacements effectués à vélo entre votre domicile et le lieu de rendez-vous où vous retrouvez vos collègues avec lesquels vous faites du covoiturage. Avantage supplémentaire : même si l'employeur vous accorde l'indemnité, vous pouvez déduire, en outre, vos déplacements domicile/lieu de travail effectués à vélo au titre de frais professionnels réels, du moins si vous les invoquez sur votre déclaration d'impôts, et cela également à concurrence d'un montant forfaitaire de 0,20 euro par kilomètre. Enfin, le gouvernement a également réservé une bonne nouvelle aux travailleurs qui disposent gratuitement d'un " vélo de société ", c'est-à-dire d'un vélo acheté par l'employeur et utilisé par ses travailleurs sans que ceux-ci doivent verser une indemnité en échange. En effet, les travailleurs qui disposent d'un tel vélo de société ne seront plus imposés sur un " avantage de toute nature ", comme c'est le cas des travailleurs qui disposent d'une voiture de société. Concrètement, cela signifie que les travailleurs peuvent également utiliser le vélo de société à titre privé sans supplément d'impôt. L'employeur qui met un vélo de société à la disposition de ses collaborateurs peut aussi déduire toutes les dépenses supplémentaires - pensez par exemple aux frais d'entretien des réparations, aux frais liés à un abri pour vélos... - à concurrence de 120 %. JOHAN STEENACKERS" le vélo de société peut également être utilisé à titre privé "