Message d'une grand-mère à ses petits- enfants adolescents : hourra, le déconfinement a débuté... mais non, je ne vous verrai pas...

Message d'une grand-mère à ses petits- enfants adolescents : hourra, le déconfinement a débuté... mais non, je ne vous verrai pas. Je me souviens bien du confinement qui nous a été imposé lors de la sécession katangaise, alors que j'avais 15 ans, du désir impérieux de retrouver les copains, nos discussions insouciantes, nos rires d'adolescents... Alors j'ai décidé de continuer à vous voir par Skype ou WhatsApp, de bavarder par gsm et de vous laisser rencontrer vos amis. Cette période est précieuse et courte, c'est elle qui scelle les amitiés qui durent toute une vie, c'est elle qui vous aide à devenir les adultes que vous serez demain.